La présence de nuisibles tels que les rats ou les souris peut se constater n’importe où. Que ce soit dans votre domicile, au lieu de travail ou encore dans le jardin. Ces rongeurs sont très destructeurs et le pire, ils nuisent à la santé de chacun. Il est donc important de comprendre son fonctionnement pour mieux les éliminer de l’environnement quotidien.

Connaissez-vous vos ennemis ?

Il existe plusieurs catégories de rats partout dans le monde. Ceux qu’on retrouve le plus souvent en France sont les rats de toit et les rats de Norvège. Il faut connaître leurs habitudes pour mieux les exterminer.

Les rats de toit sont aussi appelés rat de bateau ou rat noirs. Une caractéristique à ne pas rater est leur tête pointue accompagnée de longues oreilles qui peuvent atteindre ses yeux une fois repliés. Ces rats sont agiles physiquement et sont couverts d’une fourrure noir plus ou moins grisâtre. Ils ont une queue à échelle fine, uniformément foncée qui se prolonge jusqu’au museau.

Les rats de Norvège quant à eux ont également plusieurs dénominations diverses : le rat domestique, le rat d’égout, le rat de quai, le rat brun, le rat d’eau ou encore le rat gris. Sa tête a également des traits spécifiques : son nez est plutôt épointé contrairement à celui des rats de toit. Les oreilles des rats d’égout n’atteignent pas leurs yeux lorsqu’elles s’abaissent à cause de leurs petites tailles. Ils ont un ventre principalement gris et un corps large et robuste.

A comparer ces deux types de rat, la taille des rats de Norvège est considérablement au-dessus de celle des rats de toit. Par contre, ces derniers ont une queue plus longue, des oreilles plus grandes et sont plus habiles à grimper. Leurs habitations sont également différentes. Les rats de Norvège vivent en colonies dans les parties inférieures du bâtiment à même le sol. Leurs terriers suivent souvent le long du mur de fondation et parfois ils se nidifient à l’intérieur. Les rats des toits pour leur part occupent les parties supérieures des habitations, tels que les greniers, vu leur capacité à grimper. Ils peuvent aussi se retrouver dans les végétations extérieures.

Soyez tout de même vigilant, faites appel aux professionnels tel que dératiseur 92 pour bien cerner vos problèmes de rongeurs.

Les préalables à la dératisation

Lorsque vous constatez la présence de rats ou de souris non loin de vos locaux, la décision de recourir à une dératisation est à faire dans les plus brefs délais. Sachez que les rongeurs engendrent très rapidement plusieurs dégâts. Avant de venir aux faits de dératisation proprement dite, des préalables sont à suivre, notamment les étapes de : l’inspection et de l’exclusion.

La première étape pour mettre fin à l’invasion des rats est l’inspection. Elle consiste à la détection en détail de l’emplacement des rats ou des souris aux alentours de votre habitation. Vous devriez voir par où passent-ils, où vont-ils, vers quelle heure dans la journée sortent-ils de leur terrier et ont-ils une habitude de trajet pour entrer dans votre domicile. Cette détection exacte de leurs emplacements permet d’optimiser l’installation des pièges.

L’étape de l’exclusion, quant à elle, est une technique très importante permettant de contrôler les rats et les souris. Elle a comme principe d’empêcher les rats d’entrer dans le domicile ou dans le bâtiment de travail. Il est donc primordial de vérifier toutes les ouvertures, grandes et petites, afin de les sceller ou au moins les rétrécir. L’exclusion des rats est beaucoup plus facile que celle des souris puisqu’ils sont plus gros.

Ses étapes préalables peuvent être prises en charge par dératisation 92.

Les options de dératisation proprement dite

Aujourd’hui, plusieurs techniques sont proposées pour l’élimination des rats et des souris aux alentours de votre habitation. Une des méthodes les plus conseillées est la technique de piégeage et le placement stratégique des appâts pour rongeurs. Cette première option garantit une efficacité rapide surtout s’il s’agit de petite population de souris. Vous n’aurez pas non plus de souci avec la recherche de la souris mort qui pourrait se trouver dans un coin inaccessible en dehors du piège.

Par la suite, il y a l’option de l’appât. Ils se présentent sous forme de farine, de granulés et de blocs. Les appâts toxiques sont appelés les rodenticides. Ils contiennent du poison, et doivent donc être utilisés avec précaution dans le cas où vous disposez d’animaux domestiques. Bien évidemment, ces appâts sont à placer le plus loin possible des enfants. Pour éviter les accidents d’empoisonnement, optez pour des postes d’appât inviolables pour maintenir les appâts et empêcher les enfants et les animaux d’y accéder.

L’industrie de la lutte contre les rongeurs a récemment fait une trouvaille. Il existe aujourd’hui des appâts de rats et de souris qui sont pourtant non toxiques aux rongeurs. Ils sont appelés des biomarqueurs. Ils ne sont pas destinés à tuer les rongeurs, mais plutôt à les suivre à la trace et les surveiller. Cela permet une élimination totale plus efficace.

Pour ne pas avoir à le faire vous-même, laissez le dératiseur 92 s’en occuper.

La dératisation et la santé

Lorsque l’on entend le mot dératisation, il est courant le plus souvent que cela inspire le dégoût. Il faut savoir que l’hygiène y est pour quelque chose. Les rats et les souris s’infiltrent là où ils trouvent de quoi se nourrir. Le souci pourtant, c’est qu’en plus de dévorer vos provisions, ils sont des transmetteurs dangereux de maladies. Que ce soit à travers les souillages causés par leurs déjections sur leurs passages ou bien les puces qu’ils laissent se propager, les rats et les souris sont porteurs de microbes et sont susceptibles de porter des germes pathogènes. En cas de contact direct avec ces rongeurs, et surtout en cas de morsure, il est impératif de consulter un médecin dans l’immédiat. Les risques d’infection sont très élevés.

Dératiser son domicile peut sembler facile, cependant les risques sont grands face à ces rongeurs. Confiez-vous à un dératisation, le professionnel pour un résultat sûr.

 

Cet article a été vu 131 fois depuis le 10/10/2017 !