Lorsqu’on déménage dans une nouvelle demeure, on pense le plus souvent à contacter ses amis et à embellir son intérieur. Pourtant, les démarches administratives ne sont pas à négliger. En plus d’alerter les autorités publiques, il faut modifier les conditions de garde et d’enseignement des enfants. Puis, annuler le contrat de location de son ancienne maison dans la règle de l’art.

Indiquer la nouvelle adresse aux institutions publiques

Le changement d’habitation est une étape majeure de l’existence, avec des lourdes conséquences sur le mode d’organisation des familles, des jeunes et des enfants. Avez-vous l’intention d’emménager dans une nouvelle résidence ? Le déménagement nécessite des démarches auprès des autorités administratives qui gèrent les données de la population : les domiciles des familles, la scolarité des enfants, ou les salariés de maison. Deux mois avant votre départ, vous devez communiquer votre nouvelle adresse aux institutions ci-après : la caisse d’allocations familiales (Caf), le centre des impôts, la Mutualité sociale agricole, le pôle emploi…Grâce aux nouvelles technologies, il est inutile de vous rendre sur les lieux. Utilisez les services publics en ligne.

Revoir les options de scolarité des enfants

Au cas où vous l’ignorez, les gens qui changent de domicile peuvent réclamer un jour de congé à la date du déménagement. Pourtant, rien ne vous empêche de cumuler les droits de congé, pour vous offrir tout le temps qu’il faudra.

Profitez-en pour trouver la nouvelle école où seront inscrits vos enfants, ou la crèche adéquate pour les tout-petits et faites toules démarches qui s’imposent pour assurer le déroulement de l’affectation.

Vous pouvez prendre l’alternative de faire garder vos enfants en dehors du temps scolaire, en l’affectant dans un centre d’accueil communautaire ou en optant pour une garde à domicile prestée par une assistante maternelle. La loi autorise des baisses d’impôts, au titre de l’inscription des enfants au sein d’une crèche collective ou dans une garde à domicile.

Si vous avez divorcé, il est nécessaire de revoir le calendrier des droits de visite et d’hébergements des enfants. Avertissez l’autre parent pour convenir ensemble sur les horaires d’accueil.

Etablir l’état des lieux de sortie

A part la scolarité des enfants, vous avez des obligations vis-à-vis du propriétaire de votre logement. La loi impose que le locataire doit communiquer au bailleur, au moins 90 jours avant son départ, son intention de résider ailleurs. Notez qu’avant de rendre les clés, il est obligatoire d’établir un état des lieux, document qui constate les signes de dégradation du logement ou les travaux de réparation effectués par le locataire. L’état des lieux est indispensable pour reprendre votre caution.

En fin n’oublier pas de communiquer tous les documents qui attestent la régularité de votre déménagement au déménageur qui se chargera d’effectuer votre déménagement. Sachez que si vous faites le choix d’un déménagement professionnel avec NVM déménagement, les engagements de l’entreprise stipulent que le rangement de votre nouvelle maison sera à l’identique de celui que vous voulez avoir dans le contrat de déménagement.

Cet article a été vu 959 fois depuis le 10/10/2017 !