L’automne est là et les rongeurs rentrent dans les maisons


Avec le retour du temps frais de l’automne, nous ne sommes pas les seuls à rechercher la chaleur du foyers. Certains rongeurs tentent aussi de s’y construire un abri pour l’hiver. Qui sont-ils? Sont-ils nuisibles? Et surtout, comment faire pour s’en débarrasser en cas d’infestation?

Quelques signes

Entendez-vous de petits pas dans les murs et au plafond? Vous remarquez vos paquets de nourriture abîmés, grignotés et quelques effets grugés? Soyez attentif, vous pourriez aussi remarquer des excréments de la grosseur d’un grain de riz brun.

Ces signes ne mentent pas : vous avez des visiteurs sous votre toit.

Animaux sociaux, si vous en voyez un, il est fort possible qu’il ne soit pas seul.

Sont-ils nuisibles?

Ces rongeurs sont attirés par la chaleur et l’humidité, mais aussi par votre nourriture. Ils s’alimentent de :

  • graines,Souris
  • légumes,
  • céréales,
  • restes de nourriture.

Dans votre garde-manger, ils grugent les sacs de farine et de sucre et gâchent ainsi vos réserves.

Ces “amateurs de fromage” sont sales. Ils laissent des excréments et de l’urine partout.

Porteurs de maladie, comme le hantavirus, ils contaminent la nourriture et provoquent chez l’humain des intoxications alimentaires. La présence d’une horde de rongeurs près de vos provisions est indésirable.

Ces animaux grugent aussi les fils et les câbles électriques de votre domicile, ce qui provoque parfois des courts circuits. Ils abîment vos matériaux et vos meubles et détruisent peu à peu votre espace de vie.

Aussi, plusieurs personnes ont une phobie de ces rongeurs, nommée la musophobie. Leur présence dans votre domicile est donc inévitablement nuisible.

Éviter une infestation de souris, rats ou mulots

Plus la maison est propre et rangée, moins ces rongeurs auront accès facilement à une source de nourriture et d’eau et moins ils y seront attirés. Un espace encombré leur offre aussi de nombreuses cachettes. Pensez donc à :

  • Conserver votre nourriture dans des contenants hermétiques.
  • Nettoyer régulièrement les garde-mangers et éviter d’y laisser des miettes.
  • Sceller les ouvertures, surtout pour les zones contenant des aliments.

Habiles, il suffit d’une fissures de 1/4 pouces pour que ces mammifères s’introduisent dans votre demeure. Calfeutrer adéquatement vos maisons est une bonne façon de prévenir une infestation de ces souriceaux, mais aussi des insectes. Un trou de taille d’une pièce d’un centime suffit à leur fournir une entrée chez vous.

Comment les exterminer?

Un vaste choix de pièges et de répulsifs à rongeurs est disponible sur le marché. De « trappe » classique aux produits chimiques, chacun possède ses avantages et ses limites.

Si vous optez pour une cage et voulez libérer l’animal dans la nature; rappelez-vous que ce rattus rattus est porteuse de maladie et peut être dangereuse à sa sortie. Portez des gants pour éviter tout contact. Aussi, assurez-vous de le libérer suffisamment loin pour qu’il ne revienne pas dans votre maison…et devoir répéter la manœuvre.

Pour ce qui est des produits chimiques, lisez attentivement les instructions inscrites sur l’emballage du produit. Une mauvaise utilisation entraîne des risques pour votre santé, celle de vos enfants et de vos animaux de compagnie.

Enfin, mandater un exterminateur professionnel est la stratégie la plus efficace pour éliminer la présence de ces indésirables dans votre domicile. Ce technicien connaît bien l’animal, ainsi que les produits et les manœuvres à employer.

Vous croyez votre demeure envahie par ces rongeurs? Réagissez rapidement et contactez votre exterminateur.

Quels sont les rongeurs les plus communs dans vos maisons?

Les exterminateurs à Montréal connaissent bien ces animaux nuisibles qui envahissent les maisons, ils maîtrisent les stratégies à mettre en oeuvre en cas d’infestation. Voici comment les identifier et réagir en leur présence envahissante.

La souris

Menue, avec un museau pointu et de grandes oreilles, la souris est le plus de l’ordre des Rodentiens. Elle creuse dans le sol pour se cacher de ses prédateurs. À l’intérieur, elle construit son habitat avec de vieux journaux et des boules de tissus organiques.

Le mulot

Son apparence semblable à celle de la souris grise, le mulot détruit les fleurs et les légumes de votre jardin.

Son terrier, presque invisible en surface, est très profond et peut nuire à la fondation d’un bâtiment.  Ses tunnels souterrains peuvent atteindre jusqu’à trente pieds de profondeur. Véritable labyrinthe, vous identifierez difficilement le début et la fin de son nid.

Le rat

Au Québec, nous retrouvons deux espèces : le rat noir et le rat de Norvège, aussi appelé le rat d’égout. Ces derniers ne sont pas tout à fait identiques. Ils se différencient par leur silhouette. Le rat d’égout a une apparence plus épaisse que son cousin.

Excellents grimpeurs, les ratons visent surtout les greniers pour construire leur abri. Plus costauds, ils s’attaquent à votre tuyauterie. Ils causent ainsi des fuites dans votre maison et contaminent l’eau.

Ces trois rongeurs ont plusieurs points en commun. Animaux nocturnes, ils ont une très mauvaise vue. En revanche, l’odorat, le goût et le touché sont très développés.

Une fois le nid installé, ils se contentent d’un petit territoire et empruntent toujours le même chemin. Ils survivent facilement avec une faible provision de nourriture. Les éliminer est un défi de taille.

Cet article a été vu 19 fois depuis le 10/10/2017 !