Le trafic incessant, le métro bondé, l’autobus qui déborde, l’appartement serré, le condo minuscule, le bruit constant, l’insécurité… Vous n’en pouvez tout simplement plus! Vivre à Montréal présente certains avantages, c’est vrai, mais vous commencez à étouffer. Cette ville surpeuplée n’est plus pour vous. Vous envisagez la banlieue et ses attraits. Eh bien, vous avez raison, la banlieue aussi a ses avantages!

Maisons neuves pour tous les budgets

Les projets domiciliaires pullulent en banlieue, alors qu’à Montréal, on ne construit que des condos et des résidences pour aînés. Si vous souhaitez acheter une maison neuve à vendre, histoire d’avoir une propriété clés en main, vous avez plus de chances de trouver quelque chose en banlieue. Sur l’île, il est plus probable que vous tombiez sur une maison qui nécessite des rénovations plus ou moins importantes.

De plus, les prix sur le marché de l’immobilier montréalais sont assez élevés. Pour deux propriétés similaires, l’habitation de Montréal coûtera généralement plus cher que celle de la banlieue. Bien sûr, le coût d’une maison varie aussi en fonction du quartier dans lequel elle se trouve et des services à proximité. Certaines zones sont plus recherchées que d’autres et les maisons y valent plus cher.

Plus d’espace

À Montréal, les maisons où vous pourrez profiter d’une grande cour ne sont pas légion. En fait, la plupart des propriétés n’ont pas de terrain. Et quand il y en a un, on y met une piscine ou une place de stationnement et l’espace disponible est presque saturé.

De plus, comme les maisons sont construites les unes sur les autres, souvent en rangées, votre niveau d’intimité est faible. Les pièces de votre maison ou de votre appartement sont sans doute petites et vous manquez d’espace pour entreposer votre matériel de camping ou simplement pour bouger.

Mais supposons que vous achetez une maison neuve à Laval. Vous aurez sûrement un terrain de taille raisonnable sur lequel vous pourrez faire ce que vous voudrez. Il y aura plus d’espace entre les maisons, vous aurez donc droit à une bonne part d’intimité. Et vous n’aurez plus à vous soucier de l’endroit où vous garerez votre voiture.

Par ailleurs, les pièces de votre maison seront probablement plus grandes, plus agréables et peut-être même plus nombreuses, ce qui réglera vos problèmes d’entreposage, surtout si vous avez un garage.

Le calme et la sécurité

Un des principaux inconvénients de Montréal, c’est qu’il y a peu de zones définies. On trouve des logements au-dessus des commerces et des résidences sur les rues les plus passantes. Vous avez raison de craindre pour la sécurité de votre progéniture lorsque les voitures roulent à 50 km/h au pas de votre porte.

Comme les banlieues se développent à coups de projets domiciliaires, ces problèmes y sont moins fréquents. En effet, les zones résidentielles ne comptent généralement que des maisons, parfois des écoles ou des centres communautaires et des parcs. Quant aux commerces, ils s’établissent souvent le long des principaux boulevards. Vous pouvez donc vous détendre : votre rue sera sécuritaire pour vos enfants.

Cet article a été vu 520 fois depuis le 10/10/2017 !