L’éolien : une source d’énergie méconnue du grand public

L’exploitation de l’énergie solaire semble mobiliser toutes les attentions. Cet enthousiasme pour le haut potentiel énergétique du soleil, avéré de surcroît, fait oublier que l’énergie éolienne a également ses atouts lorsqu’il s’agit de produire de l’électricité. Cela ne vous a sûrement pas échappé : l’évocation des énergies renouvelables fait penser illico aux panneaux solaires ! Et pourtant, depuis quelques années, les éoliennes font pratiquement partie du paysage des campagnes, surtout aux USA, au Danemark, au Portugal, en Irlande. Il est peut-être temps que l’imaginaire collectif accepte l’existence d’une diversité dans le domaine des énergies renouvelable. Cet article décrypte brièvement l’énergie éolienne appliquée à la production de l’électricité.

Une forte puissance, mais une faible notoriété

Cette inégalité au niveau de l’engouement pour le solaire et l’éolienne met en évidence un point essentiel : le secteur des énergies renouvelables est méconnu et pas du tout maîtrisé par les utilisateurs domestiques d’énergie électrique. On comprend pourquoi il est conseillé aux acteurs du secteur de créer des sites internet sur lesquels sont présentées leurs solutions en matière d’énergies renouvelables. Pourtant, la puissance éolienne, que les fermes éoliennes soient placées en mer (parc offshore) ou sur terre, est admirable : en 2017, les 14 750 MW d’éoliennes installées en Europe a produit 353,5 TWh d’énergie électrique. En 2016, l’ensemble des turbines éoliennes installées sur le territoire de l’Union Européenne fut à l’origine d’une production de 302,9 TWh d’électricité. Celle-ci a permis de satisfaire 10,4 % de la consommation électrique. Il faut souligner que la seule vitesse du vent ne suffit pas à produire de l’électricité : la température (et, par conséquent, la densité de l’air) est également un élément essentiel.

Le fonctionnement

Dans le jargon technique, les éoliennes (les immenses installations équipées de gigantesques pales composant une hélice) constituent des aérogénérateurs. C’est au sein de ces derniers que l’électricité est fabriquée. La fabrication est continue puisqu’elle se base sur la force du vent (ou l’énergie cinétique du vent) que « capture » sans cesse l’éolienne. Concrètement, l’hélice, située au sommet du mât, récupère la force du vent, laquelle est envoyée dans la nacelle. C’est là que l’électricité est produite. Puis, cette énergie est évacuée de l’éolienne, pour être transportée vers les utilisateurs via des lignes électriques. Naturellement, cette explication est extrêmement simplifiée, le dispositif étant quelque peu complexe. L’énergie électrique obtenue grâce aux éoliennes est extrêmement écologique pour deux raisons : d’une part, elle ne produit aucun gaz à effet de serre, et d’autre part, sa matière première est le vent qui existe dans le monde entier et qui est entièrement gratuite.

Cet article a été vu 160 fois depuis le 10/10/2017 !