Vous venez d’acheter un terrain proche de Liège et vous souhaitez construire un bâtiment pour y habiter ! L’un des premiers pas à poser est de faire appel à un architecte qui reproduira en schéma votre idée. Après son intervention, il faudra maintenant faire appel à un maçon qui se chargera des gros œuvres. Parmi les gros œuvres à réaliser, figure la construction des murs. En effet, les murs ont un rôle important à jouer dans une construction. Ils permettent d’une part de délimiter les espaces et constituent des composantes essentielles d’autre part dans la structure de l’habitat. De même, ils assurent la stabilité et la solidité d’un bâtiment. Il est possible de les fabriquer en divers matériaux. En tenant compte de vos désirs et des particularités du terrain, le maçon saura vous faire des propositions adéquates. Découvrez dans cet article, les différents types de murs que peut réaliser un maçon.

Les murs en bloc de béton

Généralement connu sous le nom de « parpaing », le bloc de béton est un élément de maçonnerie moulé, gris en forme de parallélépipède creux. Le bloc de béton est conçu avec des granulats, du ciment, parfois de bitume et d’eau. Les murs en bloc de béton peuvent avoir une structure creuse ou pleine selon sa classe de résistance. Si vous comptez construire une grande maison, le maçon devra veiller à ce que la classe de résistance soit élevée et le mur doit être lourd. Pour un mur en bloc de béton, les dimensions sont de 20 cm de hauteur et 50 cm de longueur. L’épaisseur est souvent variable. En effet, ils peuvent varier entre 5 cm pour la planelle en about de plancher, 15 cm pour un mur de refend et 20 cm pour un mur de façade.

Il existe également les murs en béton cellulaire qui sont de la famille des bétons légers que peut réaliser un maçon à Liège. Ceux-ci sont fabriqués avec la composition de ciment, de chaux, de sable et d’eau avec un ajout d’agent d’expansion.

Les murs en brique

Ici, la brique peut être pleine ou creuse. Lorsqu’elle est pleine, cela suppose qu’elle est fabriquée avec un matériau traditionnel ancien. Quant aux briques creuses, elles sont légères et isolantes.

La brique pleine peut être laissée apparente ou utilisée comme matériau de parement. En raison de sa faible masse, les murs en brique n’ont pas une forte performance acoustique contrairement aux murs en béton. Entre deux maisons mitoyennes, les murs en briques doivent être cependant doubles.

Les murs en pierres

La pierre était beaucoup plus présente dans les anciennes constructions. Aujourd’hui, les maçons l’utilisent pour les propriétaires qui désirent avoir une maison selon une architecture régionale. Les murs en pierres sont conçus avec des pierres de carrière comme le granit.

Les murs en plâtre

Le plâtre est l’une des solutions les plus simples et les plus économiques pour la construction d’un mur. Ce matériau est utilisé pour les cloisons séparatrices. Par ailleurs, il peut servir à bâtir des murs. Ce qui pourrait être une contrainte ici est son étanchéité qui n’est pas garantie. En effet, le plâtre est un matériau particulièrement sensible à l’eau. Ainsi, il ne peut pas être utilisé pour les pièces d’eau et pour les murs extérieurs.

D’autres matériaux comme le bois et le métal peuvent eux aussi servir à réaliser des murs. Tout dépendra de vos goûts et des exigences du terrain.

Cet article a été vu 236 fois depuis le 10/10/2017 !