Les maisons à ossature bois : l’avenir de la construction ?


maison-patze-maison-passiveDepuis quelques années, les ménages commencent à faire de plus en plus confiance aux maisons à ossature bois. Mais ces constructions peuvent-elles garantir des performances énergétiques fiables et qui correspondent aux normes nationales ? Oui ! Nous vous expliquons comment c’est possible dans cet article.

A l’horizon 2020, l’Europe aimerait que les différents États qui la composent exigent des normes énergétiques précises pour les constructions de nouveaux bâtiments. En effet, d’ici 6 ans, l’Europe souhaiterait que toutes les nouvelles habitations soient zéro énergie (ou presque) afin de mettre en place certaines dispositions visant à lutter contre les émissions de gaz à effet de serre dans l’environnement.

Des coûts supplémentaires pour des maisons moins énergivores ?

Sans surprise, il s’avère que pour que les habitations offrent de meilleures performances énergétiques, les ménages doivent débourser davantage pour installer du triple vitrage, pour renforcer l’isolation des murs et de la toiture ou encore afin d’améliorer l’étanchéité à l’air. Cependant, il existe certaines façons de diminuer le coût de ce genre de construction. Parmi ces solutions, on trouve la possibilité de construire sa maison en ossature bois.

Des performances identiques à moindre coût

Contrairement à ce que certaines personnes pensent, les maisons à ossature bois peuvent offrir d’excellentes performances énergétiques tout simplement car plus l’ossature sera épaisse, plus on pourra y placer de l’isolant. Ainsi, il n’est pas rare de voir une maison à ossature bois de 35 cm d’épaisseur et remplies d’isolant pour offrir des performances optimales.

En d’autres mots, les maisons à ossature bois peuvent offrir des performances identiques à celles des constructions traditionnelles mais elles offrent un avantage non négligeable : le fait que la durée du gros oeuvre est bien plus court que celui des maisons traditionnelles ce qui permettra aux ménages de réaliser d’importantes économies. En effet, alors que la durée du montage du gros oeuvre d’une maison en maçonnerie durera 2 à 3 mois, celle d’une maison à ossature bois se comptera à moins d’une semaine (plus une semaine supplémentaire pour que le bâtiment soit fermé et couvert !

Conclusion

Pour des performances énergétiques identiques, les maisons basse énergie à ossature bois permettent aux ménages de réaliser d’importantes économies sur le loyer en cours mais aussi sur la main d’oeuvre car il est très facile de s’impliquer directement dans la construction si on est un brin manuel. En effet, la plupart des finitions intérieures sont accessibles à tout un chacun !

Pour en découvrir davantage à ce sujet, rendez-vous sur maisonspatze.be