Le patchwork japonais : très tendance pour des ouvrages créatifs

Le patchwork désigne l’assemblage de différents morceaux de tissu pour obtenir un accessoire quelconque. C’est une forme d’art à motifs asiatiques typiques qui évolue au fil des années. Il est actuellement très prisé pour la création de certains ouvrages.

L’évolution des techniques actuelles

Une fois le coton est devenu bon marché, abondant et joli, cette formule s’est répandue partout grâce à la mondialisation. Elle laisse d’abord sa trace dans la réalisation de couvre-lits rapiécés, mais aussi pour la création de différents articles. Beaucoup de vêtements de style patchwork japonais rencontrent également un succès grandissant dans le monde de la mode. Ce procédé évolue et a donné lieu à des courants artistiques remarquables comme le « crazy work ». Ce dernier consiste à utiliser des pièces de textile au hasard pour obtenir une œuvre de couture décorative. Ainsi, toutes les couturières internationales appliquent cette technique pour réaliser les beaux tissus imprimés. C’est pourquoi le patchwork japonais connait aujourd’hui un regain de popularité important (trouver sur ce site différents modèles de tissus japonais destinés au patchwork). Il est devenu un art à part entière permettant de créer des accessoires aux motifs complexes et colorés. C’est moins par souci de réutiliser de vieilles découpes que pour le plaisir de pratiquer un passe-temps créatif pour former un seul article d’étoffe. L’objectif est de porter un joli mélange de couleurs vives et lumineuses sans avoir l’air à côté de la plaque en hiver. Il faut être sûr de ne pas ressembler à un article ordinaire et d’adopter l’effet patchwork avec style. C’est pour cela, de nombreuses expositions internationales lui sont consacrées présentement.

Types de patchwork

La pièce obtenue peut servir souvent à la base de couverture, d’habillement et de panneau décoratif mural. Certains types d’assemblage portent des noms spécifiques tel le « sashiko ». Ce dernier concerne une broderie composée de l’assemblage des morceaux dont la couleur du fil de quilting doit être en contraste avec le tissu. Pour le « mola », il s’agit des ouvrages dont les couches sont creusées pour faire apparaitre la couleur en dessous. En outre, le lainage appliqué figure parmi les préférés des Européens. Le principal avantage de ce procédé est d’obtenir une coupe franche sans marge de couture. De l’avis élogieux des usagers, ce technique reste facile à effectuer et permet aux non-initiés de se lancer très rapidement dans l’application.

Pour dénicher les articles conçus par cet art textile, il est envisageable de visiter les réalisations proposées par une boutique de patchwork japonais en ligne. Elle dispose une sélection des exemplaires voire le sac en tulle qui est tendance, chic et raffiné à la fois.

Cet article a été vu 227 fois depuis le 10/10/2017 !