Lutter contre la pollution de l’air intérieur

On connait les problématiques de pollution des eaux de boisson, mais l’air que nous respirons est également victime de différentes atteintes. Aujourd’hui, il est possible de lutter contre la pollution de l’air à son domicile : comment ?

Mais la pollution, où, et à quelle fréquence ? Il est évident que l’air d’une ville est de moins bonne qualité que celui d’une forêt (il contient 8000 fois plus de microbes au mètre cube), mais, contrairement à ce que l’on pourrait penser, elle est plus importante dans nos habitations qu’en extérieur ! Nous sommes en effet environnés de nombreux polluants plus ou moins nocifs long terme. Les sources de pollution intérieure sont très diverses : particules issues de la cuisson d’aliments ou du chauffage, produits aérosols, parfums d’intérieur, composés organiques volatils issus des peintures, colles, vernis ou pesticides, produits chimiques de nettoyage et la liste n’est pas exhaustive. Or les habitants des pays occidentaux passent jusqu’à 90% de leur temps en intérieur. Les pollutions intérieures font l’objet de nombreuses études scientifiques dans le monde et sont la cause d’affections plus ou moins sérieuses allant des allergies aux cancers. On recommande généralement d’aérer régulièrement son habitation mais cela est parfois difficile, surtout en hiver. Que peut-on faire pour améliorer la qualité de l’air chez soi ?

La pollution intérieure est à la fois multiple et invisible : la première étape consiste donc à en mesurer l’intensité pour en identifier les causes. Disponibles à bas prix (une trentaine d’euros) et faciles à utiliser, de nombreux kits d’analyse de l’air existent. Ces appareils permettent de mesurer la concentration d’un grand nombre de polluants et éléments indésirables dans l’air ambiant. Mais ces kits peu onéreux ne peuvent être utilisés qu’une seule fois. Les appareils réutilisables disponibles sont beaucoup plus onéreux. De plus, certains kits ne mesurent que certains polluants bien définis (les plus courants en général) et ignorent les autres.

purificateur_viktorUne fois que l’air a été analysé, il faut le purifier afin de le rendre moins toxique. On utilise pour cela un purificateur d’air. Il existe de nombreux modèles différents employant diverses techniques, mais tous ont pour but de diminuer la densité d’éléments indésirables. Que ce soit en élevant la température de l’air à plus de 100 degrés (de façon imperceptible pour les occupants du logement), en le capturant pour le purifier et le relâcher, en opérant une filtration pour capturer les grandes particules (pollens, poussières, poils) , voir même en chargeant négativement les particules via un ioniseur pour les faire tomber au sol !.
Ces purificateurs d’air sont toutefois assez onéreux (à partir de 200 euros), c’est donc un investissement réfléchi, et pas un produit que l’on achète sur un coup de tête !
Leur portée va de 30 à 50 mètres carrés, ce qui les rend idéaux en appartement.
Le prix de ces appareils est compensé par leur longue durée de vie, qui s’étale sur plusieurs années.

Plus pour des raisons de confort et de commodité, l’humidificateur d’air permet d’éviter d’avoir un air intérieur trop sec, capable de nuire à la santé. Ces matériels sont de taille limitée et donc aisément transportables, notamment en déplacement. Par ailleurs peu coûteux (à partir de 50 euros). Inutile de dire que si vous avez l’intention de passer l’été en Australie ou à la montagne, ces matériels s’avéreront très utiles. De même qu’en hiver, le chauffage asséchant l’air, un humidificateur est toujours bienvenu. Certains ont un fonctionnement des plus basique : il suffit de remplir un réservoir d’eau et l’appareil se charge de la transformer en vapeur. Certains modèles plus complexes emploient des ultrasons ou un ventilateur qui diffuse l’air à partir d’une zone humide.
On peut faire des économies sur sa note de chauffage avec un taux d’humidité plus élevé : avec un taux de 40% et une température de 19°, on aura aussi chaud que dans un logement chauffé à 22°, mais avec un taux d’humidité de seulement 20%.

Les humidificateurs et purificateurs d’air permettent donc de dépolluer et de gérer l’air intérieur, tout en économisant l’énergie. Des solutions à mettre en oeuvre pour une maison plus écologique.
A propos d’Ecologie Shop

Créé en 2007, Ecologie-Shop.com est une des marques d’Ecolodis, société de distribution de matériel écologique pour la maison. C’est le site spécialiste de la maison écologique.

Cet article a été vu 317 fois depuis le 10/10/2017 !