Afin de mieux vivre leur retraite, les seniors préfèrent rester chez, dans leur maison, plutôt que de se rendre auprès d’un établissement destiné à les accueillir. Toutefois, un aménagement s’impose afin qu’ils puissent continuer à vivre avec autonomie dans leur propre domicile qui est à la base conçu pour des personnes n’ayant aucune difficulté motrice. Ceci est doublement valable pour les personnes âgées qui habitent seules afin d’éviter les risques de chutes mortelles. Voici quelques conseils pratiques pour bien organiser la maison d’un senior.

Un monte-escalier pour résoudre le problème de circulation

Pour circuler en toute sécurité dans une maison pourvue d’étages, la mise en place d’un monte-escalier s’impose dans la maison d’un senior. Il s’agit d’un système motorisé muni d’une chaise confortable qui permet à ce dernier de monter et descendre d’un escalier sans risquer une chute. Ce système a été conçu de manière à permettre aux personnes âgées de s’y installer aisément sans aucune aide. Certains modèles sont même conçus pour accueillir les chaises roulantes afin d’offrir aux personnes à mobilité réduite l’opportunité de circuler dans leur maison en toute autonomie. Afin d’éviter de problème de fonctionnement, le monte-escalier doit toujours être installé par un technicien du domaine. Ainsi, tous les revendeurs agréés mettent directement dans le prix d’achat les frais de montage.

Les modifications à prévoir dans la salle de bain

La salle de bain est l’une des pièces de la maison qui doit être aménagée afin qu’un sénior puisse l’utiliser sans l’aide d’autrui. En effet, cette pièce renferme de nombreux obstacles et expose les personnes âgées aux risques de chute mortelle. Les principaux travaux à prévoir consistent généralement à remplacer la baignoire par une douche et de préférence par une douche italienne, un modèle qui n’est pas surélevé. Pour davantage de sécurité, l’installation de barre d’appui est aussi recommandée et éventuellement la pose de carrelage antidérapant.

Aménager habilement sa maison pour sa retraite

L’aménagement nécessaire dans la cuisine

Afin qu’un sénior puisse préparer son repas tout seul, il doit se rendre dans la cuisine. Toutefois, la cuisine présente un certain nombre de dangers qu’une personne âgée n’est plus en mesure d’anticiper. Afin d’éviter que le pire ne se produise, il faut commencer par remplacer par la gazinière par des plaques chauffantes à induction ou électriques. L’emplacement des ustensiles doit également être modifié de manière à ce qu’elles soient accessibles sans le moindre effort. Pensez également à la rendre plus pratique pour réaliser le ménage !

Côté confort, il est conseillé d’installer des volets roulants électriques ou encore des thermostats d’ambiance afin que le senior se sente à son aise dans sa maison. Bien évidemment, de tels aménagements réclament des dépenses non négligeables alors qu’à la retraite, les sources de revenus diminuent considérablement. Selon l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (l’Anah), le coût des travaux avoisine en moyenne les 7000 €. Heureusement qu’il existe des aides auxquelles les seniors peuvent prétendre à l’instar des celles attribuées par l’Anah sous réserve de conditions d’éligibilité. Des caisses de retraite comme la MSA ou encore la Cnav accordent également des financements à ceux qui y sont abonnés.

Cet article a été vu 544 fois depuis le 10/10/2017 !

Mots clés recherchés :
retraite ranger et organiser sa maison (2),