Comment avoir une température d’intérieur idéale en été ?


Le mercure grimpe doucement, les jours se font de plus en plus ensoleillés : pas de doute, l’hiver est bien derrière nous et l’été montrera bientôt le bout de son nez ! Si chaque année vous vous demandez s’il fera aussi chaud que l’année d’avant dans votre habitat, c’est qu’il est temps d’agir pour votre confort thermique ! Voici 3 pistes s’adressant aussi bien aux locataires qu’aux propriétaires et futurs propriétaires.

Votre isolation est-elle adéquate ?


Notre pays n’étant pas considéré comme un pays « chaud » tout au long de l’année, les isolants les plus utilisés dans le domaine de la construction (polystyrène, laines de verre ou de roche) sont performants face au froid, mais ne permettent pas de lutter efficacement la surchauffe en été. Ce constat est hélas aussi vrai pour les constructions les plus récentes.

Le système d’isolation le plus approprié face à la surchauffe est obtenu avec des panneaux isolants en fibres de bois, de la ouate de cellulose et du liège expansé. Le fabricant d’isolants Valtech propose également un système d’isolation grande performance énergétique (MIX GPE) très efficace pour un confort thermique toute l’année.

Ainsi, peut-être est-il temps d’effectuer une rénovation thermique de votre habitat ? N’hésitez pas à vous renseigner sur les aides allouées aux propriétaires par le gouvernement dans le cadre de la transition énergétique.

La conception bioclimatique


La conception bioclimatique, c’est tirer parti des conditions climatiques favorables du lieu d’implantation de la construction, tout en se préservant des indésirables. Rentrent alors en jeu : l’implantation et l’orientation de la maison, son architecture et le choix des matériaux utilisés.

Ainsi, pour une ventilation naturelle performante, il faut tenir compte de la direction des vents dominants. Pour un excellent confort thermique d’été, il faut réfléchir à l’emplacement des baies vitrées qui doit éviter la surchauffe en été, mais tout de même apporter de la chaleur en hiver. L’idéal étant alors de les orienter plein sud, l’ensoleillement d’été étant plus important en sud-est/ouest.

Enfin, la plupart des constructions bioclimatiques utilisent les puits provençaux (ou canadiens) comme dispositifs de climatisation/rafraîchissement naturelle de l’air (et donc gratuit) : l’air extérieur est capté puis circule dans un conduit enterré qui le refroidit en utilisant l’inertie thermique du sol. En hiver, cette même installation permet, selon le même principe géothermique, de capter l’air extérieur et le réchauffer pour contribuer au confort thermique de l’habitat.

Stores réfléchissants et films anti UV


Souvent utilisés en tant que solution d’isolation de véranda, les stores réfléchissants peuvent également être posés aux fenêtres et baies vitrées de l’habitat. Grâce à leur face réfléchissante, les rayons du soleil sont directement renvoyés, évitant la surchauffe de l’atmosphère en intérieur.

Les films anti-UV sont aussi une excellente façon d’éviter que les vitrages ne se transforment en véritable radiateur au moindre rayon de soleil. Seul inconvénient, contrairement aux stores qui peuvent être remontés dès que les fenêtres ne sont plus exposées au soleil, les films anti UV assombrissent la pièce et ne peuvent être enlevés/remis à souhait puisqu’ils sont collés aux vitres.

Vous avez maintenant toutes les pistes pour passer un bon été à la maison sans souffrir de la chaleur !

Cet article a été vu 56 fois depuis le 10/10/2017 !