Pour accueillir un chien chez vous dans de bonnes conditions, il est souvent nécessaire de modifier l’agencement de votre maison. Cela peut paraître presque bête, mais les chiens sont des animaux très sensibles à leur environnement, qui passe finalement autant par son cadre de vie – autant dire votre salon si vous n’avez pas la chance de profiter d’un jardin – que par l’attention que vous lui porterez.

Le salon, une pièce de vie… même pour le chien

Parlons du salon, justement : le laisserez-vous monter sur vos canapés, sur lesquels les membres de votre famille retrouveront régulièrement des poils ? Si oui, pensez à vous équiper d’un bon aspirateur… sinon, il sera nécessaire de faire un peu de place au chien pour lui installer son petit coin à lui (pouf, couvertures, fauteuil, … peu importe). L’idéal pour ceci étant d’éviter les emplacements « centraux » qui font vite prendre de mauvaises habitudes à votre chien… Qui n’a jamais vu un chien s’allonger en plein milieu d’un pallier quand toute la famille veut sortir ? Préférez donc un coin ou un côté de votre salon.

Concilier le bien-être du chien et celui de vos enfants

La seconde problématique au moment de l’emménagement de votre chien sera l’endroit où vous le ferez dormir. La cuisine est une possibilité souvent très prisée, tout comme le salon une fois qu’il aura pris ses marques sur son fameux coussin. Une des choses les plus importantes à prendre en compte en choisissant cet emplacement : la proximité de votre chambre, ou de celles de vos enfants. Les chiens ont souvent tendances, même sur le tard, à aboyer de nuit. Ces aboiements peuvent vite devenir gênants, et il est très difficile de dresser son chien pour lui éviter d’aboyer. Il existe heureusement des solutions comme les colliers anti-aboiement, mais mieux vaut prévenir que guérir et le chien sera d’autant plus heureux sans son collier de dressage…

Enfin, pensez à installer des barrières dans les zones de la maison auxquelles vous voulez empêcher le chien d’accéder. Encore une fois, cela permettra d’éviter poils répandus et traces de griffures, voire boue ramenée dans les poils du chien dans les zones les plus sensibles de votre chère maison.

Cet article a été vu 808 fois depuis le 10/10/2017 !