L’utilisation d’une clé dynamométrique

Le bon fonctionnement de certains engins et appareils passe par une étape de montage irréprochable. Et pour que cette étape le soit, les vis et les écrous se doivent d’être serrés comme il faut. C’est dans cette optique que la clé dynamométrique a été inventée. Aujourd’hui utilisée et commercialisée à grande échelle, son utilisation demeure encore inconnue du grand public malgré sa très bonne notoriété. Nous avons choisi de nous y intéresser.

Serrer oui, mais comment ?

Pour comprendre le mode d’utilisation de la clé dynamométrique, certains termes doivent être au préalable compris. Quand on parle de « pré-charge », il s’agit de la force qui est appliquée dans le mouvement. La pré-charge doit être parfaitement exécutée afin que l’assemblage soit assuré d’une fiabilité. D’où l’intérêt d’utiliser la clé dynamométrique, car sans elle, on court deux principaux risques :

–         On ne serre pas assez fort et alors on peut assister plus tard à un desserrage des vis et des boulons. Et ce desserrage peut provoquer l’instabilité voire des pannes.

–         On sort beaucoup trop fort et dans ce cas, ce sont les vis et écrous qui en pâtissent. La conséquence ici c’est que les vis peuvent se déformer, voire se briser, et c’est l’engin qui en souffrira.

La clé dynamométrique est donc d’une très grande utilité puisqu’elle permet de serrer comme il faut

Le mode opératoire

Il varie selon le type de clé dynamométrique. Cependant, nous allons prendre l’exemple de l’un des modèles de clé dynamométriques les plus utilisés : celui de la clé dynamométrique à déclenchement.

Le mode opératoire reste simple : on se saisit de cette clé pour opérer le serrage des vis et des boulons. Ce modèle de clé dynamométrique s’arme de façon manuelle. Une fois que le serrage adéquat a été atteint par la vis, la clé dynamométrique à déclenchement émet un léger clap sonore qui avertit ainsi son utilisateur que la vis ne doit plus être serrée ne serait-ce que d’un millimètre.

Le point de l’entretien

La clé dynamométrique est un outil d’une grande utilité. Et comme tous les outils, il se doit d’être bien entretenu afin de durer le plus longtemps possible. Voici quelques règles d’entretien à observer :

–         La lame flexible ne doit pas rester dans la position dans laquelle elle était quand la clé a servi.

–         Il faut toujours remettre à zéro les clés à vernier, une fois qu’elles ont déjà servi.

–         Certaines pièces sont assez délicates et nécessitent donc un serrage avec clé dynamométrique qui se fait en deux temps : un serrage moyen suivi d’un serrage final. Ce genre de prescriptions est souvent présent dans les notices d’utilisation conçues par les fabricants.

Cet article a été vu 516 fois depuis le 10/10/2017 !