cave à vin enterrée

Les connaisseurs vous le diront : la conservation du vin est l’un des points les plus importants pour un bon vieillissement et une bonne dégustation. Température, lumière, vibrations, plusieurs facteurs sont à prendre en compte si l’on désire de se munir de quelques bonnes bouteilles : alors attention aux endroits où elles sont entreposées.

Les astuces à connaître pour conserver son vin

Un bon repas, une belle table, des invités… Et une bouteille de vin pour accompagner le tout. Voilà le schéma rêvé d’un déjeuner ou un dîner réussi. Et pourtant, gare à la mauvaise surprise lors de son ouverture : plusieurs points sont à retenir si l’on veut éviter le fameux goût bouchonné du vin.

Les bouteilles doivent être conditionnées dans des lieux obscurs, humides, et frais. Attention, il ne suffit pas de les oublier dans un coin de la cuisine et les oublier : l’hygrométrie, la lumière et la température doivent être souvent contrôlées. Pour cela, il est recommandé d’éviter les endroits où la température varie trop brutalement, comme la cuisine. Le mieux est d’entreposer les bouteilles dans la cave, dans l’obscurité. Toutefois, tout le monde ne possède pas de cave fraîche et humide, parfaite pour la conservation de l’alcool.

Pour cela, certaines sociétés ont inventé les caves à vin enterrées qui tiennent dans une habitation grâce à leur format compact. Ces installations en béton creusées dans les fondations de la maison permettent de garder une température idéale comprise entre 10 et 15°C, parfaite pour que le vin ne tourne pas, ainsi qu’un taux d’hygrométrie élevé pour que les bouchons tiennent bien en place. Couchées, les bouteilles risqueraient de fuir si les bouchons devenaient trop secs. Grâce à leurs trappes ou leurs vitres anti-UV, la lumière n’a aucune emprise sur l’alcool, et ce dernier peut vieillir convenablement.

Le dernier point, et non des moindres, est la vibration. Peu de gens le savent, mais les secousses empêchent le vin de bien vieillir, et altèrent son goût et son apparence. Il faut donc éviter d’entreposer ses spiritueux dans des pièces comme le garage ou la buanderie, car les vibrations dues aux machines à laver ou aux sèche-linges pourraient abîmer l’alcool. Les caves enterrées sont pour la plupart construites de sorte que les secousses ne les traversent pas, grâce à leur enveloppe de béton qui maintient la cave dans le sol.

La cave à vin compacte, la solution ?

Il est vrai que ce type de cave peut aider à la conservation des bouteilles de vin tout en apportant une plus-value à une habitation. Creusée et installée dans le sol, elle ne gêne pas, et permet de conditionner un grand nombre de bouteilles. Sachant qu’en moyenne les français gardent chez eux une soixantaine de bouteilles, il devient difficile de les conserver dans une cave plus traditionnelle ! De plus, le confort est augmenté, car la cave enterrée est faite spécialement pour ranger les bouteilles de façon astucieuse, par casiers et couchées.

Si le stockage devient trop encombrant, la cave à vin enterrée compacte est la solution adéquate pour un gain de place conséquent, notamment pour les grands amateurs de spiritueux qui veulent un endroit dédié à leur passion ! Il existe notamment des modèles plus grands, comme la MAXI OVALE d’Hélicave qui peuvent contenir jusqu’à 3000 bouteilles, dédiées spécialement pour les hôtels, magasins de vins et spiritueux.

Cet article a été vu 33 fois depuis le 10/10/2017 !