L’hiver au jardin

Lorsque s’installe l’hiver au jardin, ne croyez surtout pas que vous n’avez plus rien à y faire. Au jardin, l’hiver est synonyme de restauration, protection et planification. Alors au travail…

Commençons par

La restauration :

Restauration des outils du jardin

ramassage des feuilles

Vos outils ont bien travaillé mais ont parfois aussi bien souffert durant l’année écoulée. Vous pouvez profiter des jours de mauvais temps pour les remettre en état. Nettoyez et aiguisez les lames de sécateurs, couteau, cisailles, tondeuse. Brossez et huilez les pioches, bêches, binettes, pour ne pas qu’elles rouillent. Remettez en état vos serres et châssis si vous en possédez . Préparez et nettoyez vos pots , godets pour les futurs repiquages et fabriquez une mini serre pour démarrer plus tôt vos semis.

Restauration des arbres

La restauration ça peut être aussi la remise en état des vieux arbres et arbustes. Vous devez supprimer le bois morts ainsi que toutes branches abimées ou malades. La végétation repartira de plus belle au printemps. Sur les arbres, supprimez également toutes les mousses, lichens et champignons en appliquant un badigeon de chaux.

Viens ensuite

La protection

Protection des plantes

N’oubliez surtout pas de bien protéger vos plantes fragiles à l’aide de paillage ou de voile de forçage ou même des deux à la fois pour les plus fragiles. Rentrez celles qui sont vraiment gélives.

hiver au jardin

Protégez votre sol

Ne laissez jamais un sol nu en hiver (ni le reste de l’année d’ailleurs). Couvrez votre terre avec un bon paillage. Vous pouvez utiliser des feuilles mortes, de la paille ou des branchages et déchets de tailles broyées. Cette couverture protégera le sol du gel et permettra également d’enrichir la terre de votre jardin.

Protégez les auxiliaires pour qu’ils passent un bon hiver au jardin

perce oreille

Les auxiliaires sont tous les petits animaux et insectes et autres micro faunes qui vous aident à chasser les parasites de votre jardin. Pensez à leur faire des abris pour qu’ils passent un bon hiver. Par exemple faites des abris pour les hérissons et ils vous débarrasserons des limaces et escargots. Faites un épouvantail qui servira d’abris à un tas d’insectes utiles comme les coccinelles ou les perces oreilles. Faites des protections et abris pour un maximum de petits animaux et insectes et l’équilibre reviendra dans votre jardin et vous pourrez dire adieu aux invasions de pucerons et autres parasites.

Et le dernier :

La planification

La planification de votre potager

Pour être réussi, un potager doit être pensé et planifié à l’avance. Vous devez savoir ce que vous voulez faire, ce que vous voulez planter et en quelle quantité, et tout cela avant de commencer le moindre travail du jardin en lui même. Sélectionnez des plantes en fonction de vos besoins et de vos goûts  Ne plantez pas trop de pieds. Pensez à l’espace que chaque plante va prendre. Faites un plan de votre potager. Pensez à la durée d’occupation du sol pour chaque culture. Choisissez les cultures les plus rentables au m². En fonction de ces critères, choisissez vos graines ( quantité et variétés) et commandez les sans tardez car on ne trouve pas tout en jardinerie, et par correspondance, elles mettent parfois un peu de temps à arriver.

Prévoyez un calendrier de vos cultures pour savoir quoi semer et quand. Ça vous aidera également si vous prévoyez de faire un rotation des cultures pour moins épuiser votre sol.

Comme vous pouvez le voir, l’hiver au jardin n’est pas un temps mort . Il y a tant de choses à faire que vous ne verrez pas les journées passer. Alors ne perdez plus de temps, préparez le printemps.

Cet article a été vu 473 fois depuis le 10/10/2017 !