Les murs porteurs supportent les fondations d’une maison ou d’un bâtiment. Telle une colonne vertébrale, ils soutiennent l’ensemble de la construction. Ils diffèrent donc des autres murs par cette importance capitale. Il faut dans ce cas savoir si un mur est porteur avant de l’abattre. Mais comment les reconnaître ?

Comment reconnaître un mur porteur ?

Avant d’abattre un mur, assurez-vous qu’il n’est pas porteur. Sinon, les fondations mêmes de votre maison pourraient s’écrouler. Pour les reconnaître, vous n’avez pas besoin d’un diplôme d’architecture. Voici alors quelques astuces pour savoir si un mur est porteur ou pas.

Vérifiez les plans de construction de la maison

Les plans de construction de la maison devraient être la première chose que vous vérifiez explique l’entreprise de maçonnerie Currenti. En effet, les murs porteurs sont marqués sur ces plans comme des lignes épaisses et pleines. Les lignes fines représentent les murs de séparation ou de cloison. Avoir ces plans originaux en main permettrait de différencier ces 2 types de murs, surtout si la maison a déjà été renouvelée. Parfois, les murs extérieurs deviennent des murs intérieurs quand vous agrandissez la maison. Donc, pour savoir avec certitude que le mur est porteur ou pas, référez-vous à ces plans.

Vérifiez la sonorité

Si vous n’avez pas pu vous procurer les plans originels de la maison, il reste encore quelques moyens de reconnaître les murs porteurs. Dans ce cas, vous pouvez vous fier à la sonorité quand vous frappez le mur. En effet, un mur porteur sonne plein et mate quand vous frappez dessus. En revanche, un mur normal ou une cloison produira un bruit qui sonne creux. Mais attention, cette astuce n’est pas fiable à 100 %. Le mur sonnera creux lorsqu’on l’induit d’isolant thermique. Ceci reste valable pour tout type de murs, même s’il est porteur.

Mesurez l’épaisseur du mur

Vérifiez aussi ce petit point pour vous assurer que le mur n’est pas du tout porteur avant de l’abattre. Un mur porteur est destiné à supporter le poids de toute la fondation. Il faut donc qu’il soit assez épais. Il doit mesurer dans les 15 cm d’épaisseur pour être bien solide. Un mur de séparation est moins épais.

Étudiez l’emplacement du mur

En général, les murs de façade représentent les murs porteurs d’une maison. Les grands murs au centre de la maison aussi peuvent être porteurs. Il en est de même si le mur intérieur continue jusqu’à l’étage.

Remarquez la présence des colonnes ou des poutres

La présence de ces éléments peut indiquer que le mur est porteur. Pour la salle qui se trouve juste en dessous du grenier, recherchez le mur qui se croise d’une façon perpendiculaire avec les poutres. Ce mur est forcément porteur.

Précautions à prendre avant de démolir un mur porteur

Quand vous aurez défini quel mur abattre, nous vous conseillions de faire appel à un professionnel pour l’abattage. En effet, seuls les architectes possèdent les savoirs et les techniques pour une telle tâche. Si vous vous mettez à le faire vous-même, les risques d’effondrement planeront sur votre chantier.

Cet article a été vu 59 fois depuis le 10/10/2017 !