Comment réussir la construction d’un escalier?

Escalier métalTous les jours ou presque, nous utilisons des escaliers sans même se rendre compte de la complexité technique à construire un escalier. Cela demande bien évidemment un savoir-faire et une méthode particulière. Voici comment se déroule la construction d’un escalier.

Quelle forme pour votre escalier ?

La première phase pour réaliser  un escalier est de choisir sa forme. Il en existe trois grandes catégories : les escaliers droits constitués d’une seule voie. Il s’agit naturellement des escaliers les plus simples à concevoir et à calculer, et par conséquent, plus économiques. Ensuite, on trouve les escaliers tournants. Ils peuvent être à palier ou bien à quart tournant ou même encore à demi-tournant.  L’avantage de l’escalier tournant réside dans le gain de place, moins encombrant il est idéal à poser dans les espaces réduits. La dernière forme d’escalier possible est l’escalier circulaire. A spirale ou hélicoïdales,  ce sont tous les escaliers dont le dessin se conscrit dans un cercle.

Dessiner un escalier

Escalier tournant métalPour réaliser le dessin de votre futur escalier, il faudra avant tout déterminer et calculer les dimensions de l’escalier.  Le nombre de marches et leur hauteur est régie par la formule de Blondel. C’est un architecte du XVIIème siècle, Nicolas-François Blondel, à qui l’on doit le fameux calcul de cette loi. La formule est très simple : M= 2h + g. M étant le module ou le pas qui doit être compris entre 59 et 64,8 cm (soit 2 pieds). h est la hauteur de la marche et g, le giron, c’est-à-dire la profondeur de marche, située idéalement entre 25 et 30 centimètres.

Réalisation et thermolaquage

L’étape de la réalisation est fonction du matériau choisi pour votre escalier. En ce qui concerne la construction d’un escalier en métal, il est nécessaire de traiter la surface grâce à une opération appelée le thermolaquage. Il s’agit d’appliquer une peinture spécifique sur les parties métalliques, préalablement préparées, puis, ensuite, de le cuire au four. Depuis 1996, il est même possible de réaliser ce thermolaquage sur du bois, grâce au brevet déposé par Robert Lebioda.

Il ne reste plus qu’à poser votre escalier et à en profiter quotidiennement. Construire un escalier ne s’invente pas, il est préférable de faire appel à un ébéniste ou à un métallier professionnel certifié.

Cet article a été vu 399 fois depuis le 10/10/2017 !