Avoir une piscine n’est pas quelque chose de tout repos. Sachez que le bassin a besoin d’une maintenance régulière afin de mettre fin à la prolifération des algues ainsi que des bactéries. Si on laisse faire, l’eau deviendra verdâtre et personne ne pourra plus utiliser la piscine. Pour éviter ce genre de scénario catastrophe, il faudra prendre les mesures nécessaires. La première chose à savoir est qu’il faut se munir d’un filtre à eau. Ce matériel aidera à avoir une eau limpide et sans danger. Le problème est qu’il faut filtrer l’eau très souvent. Cela demande du temps ainsi que de connaissance.

Utiliser un algicide spécial pour les piscines

Sachez qu’il existe des produits qui sont appelés algicide qui va éliminer les algues dans l’eau. C’est une mesure préventive, c’est-à-dire qu’elle vise à réduire le risque d’invasion des algues dans l’eau. C’est utile pour ne pas mettre trop de chlore ou encore de brome dans la piscine. Sachez que c’est assez facile d’en trouver dans le commerce. Il suffit d’aller dans un magasin spécialisé pour en trouver. D’ailleurs, on peut aussi se rendre dans les boutiques en lignes des grandes enseignes pour en commander. Il faut faire attention, car les produits anti algues peuvent ne pas être compatibles avec certains types de filtres à piscine. Un autre inconvénient est que certains types d’algicide peuvent produire de la mousse plus ou moins importante. Dans tous les cas, sachez que c’est utile de mettre ce produit lorsque l’on s’apprête à sortir sa piscine d’hivernage. Lors de cette étape, il convient de bien nettoyer l’eau du bassin. Il faut aussi éliminer toutes les bactéries ainsi que les algues dans la piscine.

Il faut maintenir le pH à 7,2/7,4

Sachez que pour éviter la propagation des algues, il est conseillé de maintenir le pH de l’eau de la piscine à 7,2 et 7,4. Pour cela, il faut bien doser le chlore dans le bassin. Il est conseillé donc de se munir d’un appareil de mesure pour savoir si le pH est optimal ou pas. Sachez que les algues adorent les eaux basiques. Ce qui veut dire que plus le pH est élevé, plus les algues auront du mal à se multiplier. Dans la majorité des cas, il faut prendre le pH d’une piscine une fois par semaine. Il faut utiliser un correcteur de pH si le besoin se fait ressentir. Si l’on a quelques difficultés à entretenir un bassin, sachez qu’il y a des entreprises qui sont spécialisées dans ce domaine. Il suffit alors de souscrire à un contrat de maintenance pour que le problème soit résolu. Ce n’est pas vraiment cher, donc il n’y a pas à hésiter, surtout lorsque l’on n’a pas le temps d’entretenir la piscine.

Cet article a été vu 1085 fois depuis le 10/10/2017 !