Comment choisir ses chaussures de travail ?

Certains métiers méritent des tenues adaptées de même que des chaussures de travail permettant de se mouvoir en toute aisance, mais aussi de protéger ses pieds.

Il y a aussi certaines activités telles que le jardinage ou le bricolage qui ne sauraient se faire dans les meilleures conditions sans ces chaussures spécifiques, pensées pour le confort et la sécurité.

La question se pose alors de savoir comment choisir ses chaussures de travail. La réponse se trouve dans les lignes qui suivent :

Intérêt d’opter pour les chaussures de travail

Les chaussures de travail ont été spécialement confectionnées pour les personnes dont l’activité met les pieds à rude épreuve si ce n’est que pour parler du risque d’écrasement, de la fatigue, de l’exposition aux éléments…

Il ne s’agit donc pas de chaussures simplement fabriquées avec un minimum d’esthétisme. En plus d’être disponibles dans des designs répondant à tous les goûts, elles respectent des normes de sécurité et se conçoivent de manière à limiter les accidents de travail.

Vos chaussures de travail protègent donc vos pieds en toutes circonstances et empêchent qu’ils soient écrasés, que des objets tranchants les traversent en passant par les semelles des chaussures ou encore que vos pieds glissent et vous fassent tomber si vous évoluez sur un terrain humide, mouvant, non terrassé…

Le choix des chaussures de travail présente alors un enjeu de poids et doit s’adapter à l’utilisation projetée de ces équipements.

Critères à retenir pour choisir ses chaussures de travail

Partant du principe que chaque activité doit correspondre à des chaussures spécifiques, on s’assurera que les chaussures pour les travaux de menuiserie ou de rénovation soient sélectionnées parmi celles munies de semelles anti-perforation.

Si vous arrosez vos plantes ou encore si vous lavez vos voitures, il vous faudra des chaussures anti-dérapantes. Si votre activité implique de nombreux va-et-vient, vous aurez besoin de chaussures de travail légères qui permettent en même temps à vos pieds de respirer.

Le confort vous sera apporté par un système facile à enfiler, une forme qui ne serre pas vos pieds de même qu’une structure qui enveloppe proprement les pieds voire même les chevilles.

Dans tous les cas, les bonnes chaussures de travail se repèrent grâce aux normes utilisées dans leur fabrication. Il en existe essentiellement 3, à choisir en fonction du niveau de risque qu’impliquent vos activités.

La protection S1 s’avère être la plus basique. Ces chaussures de travail vous protègent des chocs équivalent à une force de 200 joules, des écrasements subis à une puissance de 15kN tout en disposant d’une propriété antistatique et d’une capacité à absorber les chocs.

La protection S2 répond à tous les critères des chaussures de travail S1 tout en résistant aux objets pénétrants et à l’eau.

Les chaussures de sécurité les plus sécurisantes sont certainement celles qui appartiennent à la norme S3 et parmi lesquelles on retrouve les chaussures de travail Engelbert Strauss. Elles réunissent tous les critères exigés des équipements S2 en plus de se doter de crampons et de semelles résistant à a perforation.

Ainsi donc, vous pouvez aussi compter sur ces chaussures de travail pour vous apporter leur étanchéité, leur propriété coupe-vent et leur matière respirante. Enfin, les modèles proposés sont tels que chacun pourra y trouver chaussure à son pied.

Cet article a été vu 327 fois depuis le 10/10/2017 !