Comme lors de chaque fin de mois, les factures d’électricité, de chauffage et de carburant démontrent notre consommation énorme en énergie. Mais il faut savoir que ces factures ne reflétent pas forcément l’ensemble de nos consommations d’énergie, en effet il existe aussi une autre énergie dont on ne reçoit jamais la facture, il s’agit, vous l’aurez compris, de l’énergie grise.

L’énergie grise est par définition l’ensemble de l’énergie consommée pour la réalisation d’un objet quelconque, en commençant par l’extraction de leurs matières premières jusqu’à leur disparition de la planète. Sans s’en rendre compte, l’énergie grise est souvent très importante que l’énergie réellement consommée comme les carburants Or, l’énergie grise génère un impact bien plus important sur l’écologie. Il est donc nécessaire d’en prendre conscience et de réduire la production d’énergie grise.

L’énergie grise et l’émission de gaz à effet de serre

La consommation de l’énergie grise n’est pas mal si elle n’a aucune influence négative sur l’environnement. Mais comme toute énergie, elle aussi est liée à l’émission de gaz à effet de serre. Ce gaz est responsable du réchauffement climatique planétaire dont tout le monde parle, aussi bien politiques que particuliers.

L’émission de gaz à effet de serre ne provient pas uniquement des différentes sortes de combustion. Elle peut aussi se traduire dans différents biens de consommation à savoir : les agricultures, les matériaux de construction, les vêtements, etc. C’est pour cela qu’est affiché les grammes de CO2 sur les étiquettes de produits quelle que soit leur utilité/origine. En fait, il est à noter que plus un produit dégage de CO2, plus il faut recourir à l’énergie renouvelable pour compenser sa pollution, cela se traduit par un effort de réduction de sa pollution lors de sa fabrication mais également tout au long de sa vie jusqu’à à sa déstruction/recyclage.

Réduire la production d’énergie grise

Si on reconnait tous l’importance d’économiser l’eau, l’électricité, l’énergie de chauffage et le carburant. Il faut aussi être au courant de la nécessité d’économiser l’énergie grise. Ainsi, on doit acheter des produits de matières naturelles et de bonne qualité tant que l’on peut. Il faut aussi penser à limiter ses déperditions énergétiques en améliorant l’isolation de ses murs, son système de chauffage ou encore ses menuiseries (portes et fenêtres). Limiter ses déchets, les trier et le recycler est aussi un moyen d’économiser l’énergie grise. Et on ferait mieux également de ne pas garder longtemps les objets inutiles.

Cet article a été vu 561 fois depuis le 10/10/2017 !