Comment aménager des dépendances pour mieux profiter des espaces

Les anciens communs sont à l’abandon depuis des années et le manque de place dans la maison se fait sentir par toute la famille.

Monsieur souhaite aménager un atelier de bricolage et ranger enfin ses outils de jardin. Madame rêve d’un atelier de couture et de décoration, les grands enfants voudraient bien organiser des soirées avec leurs amis et pousser le son de la musique les soirs de fêtes sans déranger le cœur de la maison familiale, les petits derniers attendent toujours que papa aménage une salle de jeu qu’il promet depuis longtemps et la salle de sport est devenue trop petite pour contenir tous les appareils qui se sont accumulés au fil du temps.

Bref, il faut que toute la famille se lance dans un chantier d’agrandissement en sachant que le budget est serré.

Faire un état des lieux est obligatoire

La première chose à faire est de revisiter les dépendances pour évaluer l’état de la vieille charpente en tuile et l’état général des murs. Pas de fuites d’eau ? Pas de bois de structure endommagés ? On pourra se passer du charpentier et du couvreur et faire des économies en isolant la toiture par l’intérieur. Un écran souple de sous toiture posé sous les chevrons garantira une parfaite étanchéité en cas de pluie battante, de vents ou de neige. On pourra isoler ensuite toute la surface avec un panneau rigide en laine de bois qui assurera une étanchéité à l’air, au froid et une bonne inertie contre les fortes chaleurs de l’été.

Penser dès maintenant à la finition des murs :

Pour l’isolation des murs, de nombreuses solutions sont possibles selon l’état des murs. S’ils sont maçonnés et sans remontées d’humidité, on pourra enduire directement les murs avec des enduits intérieurs décoratifs à base de chaux ou de cellulose en pâte, la pâte à papier traditionnelle par exemple. Si les murs doivent être repris et redressés, les plaques de plâtre naturel posés sur une ossature bois verticale feront l’affaire. Enfin, les surfaces seront peintes avec une peinture écologique de qualité professionnelle. Les parties en bois de la charpente qui auront été conservées visibles ou les parquets de sols et meubles divers en bois naturels ou encore les parements bois de l’atelier de type OSB ou lambris sont traités avec un produit technique multi-usage à base d’huile dure naturelle.

Rechercher et trouver les matériaux sur le web

Maintenant, il faut établir un budget raisonnable et partir en chasse sur le web pour trouver solutions techniques de pose et de bons prix. Penser qu’une commande groupée est un bon moyen d’obtenir des prix plus bas, en passant une seule commande pour la totalité des produits. Les marchands sur Internet se font une concurrence rude et on trouve des prix de gros accessibles aux auto-constructeurs.

La forte tendance aux isolants écologiques (Triso super 12, laine de mouton, ouate de cellulose…) et naturels et aux peintures et produits de traitement d’entretien non toxiques font légion sur le net ou chacun y trouve son compte sans avoir à se déplacer. De plus en plus souvent la livraison directe sur le chantier  est gratuite. Il convient de rester vigilant sur les délais de livraison. Seuls les grossistes spécialisés sont correctement achalandés : il dispose de stocks disponibles conséquents et livre en quelques jours.

Cet article a été vu 294 fois depuis le 10/10/2017 !