Nombreuses sont les possibilités selon le type d’ouverture, du matériau et du vitrage que vous choisissez en matière de baie vitrée. Il existe différents critères qui interviennent notamment sur le prix final de votre baie vitrée.

Les différents types des baies vitrées

Il existe 4 types d’ouvertures pour les baies vitrées si l’on ne compte pas la baie fixe qui ne s’ouvre pas. Dans un premier temps, il y a les modèles les plus courants : les baies vitrées coulissantes et battantes. On l’appelle aussi, portes-fenêtres. Ce qui signifie, elles s’ouvrent comme des portes. Ce type de baie vitrée est plus utilisé puisqu’elle peut faire gagner de place. De plus, elle apporte plus de lumière à la pièce. Cependant, les fabricants mettent désormais d’autre modèle plus sophistiqué, comme les baies avec ouverture oscillo-coulissante, appelé aussi soulevante-coulissante. Ce procédé de fermeture résistant permet une meilleure isolation thermique. Le modèle à galandage est aussi une variante de la baie vitrée coulissante. Ce système laisse la baie vitrée coulisse à l’intérieur de votre mur. Ce qui permet un gain d’espace dans la pièce. Pour finir, il existe des systèmes en accordéon. Très pratique pour les baies vitrées de grand format.

Les différents matériaux des baies vitrées

Il existe trois types de matériaux pour installer une baie vitrée. Le bois est les plus priés même s’il est le plus ancien. Considéré comme matériau noble et naturellement isolant, il peut être traité, peint ou lasuré. Son entretien doit être régulier puisqu’il peut s’abîmer pendant le temps. Un autre type de matériau est le PVC qui est le moins onéreux pour une baie vitrée. Il est disponible en plusieurs coloris et son entretien est très facile. Cependant, il ne faut pas négliger sa qualité puisqu’il peut se déformer avec le temps. Quant à l’aluminium, c’est un matériau résistant, facile d’entretien et disponible en différents couleurs.

Cet article a été vu 897 fois depuis le 10/10/2017 !