Choisir son parquet pour son intérieur


Vous réalisez la rénovation de votre intérieur et celle-ci comprend la rénovation de votre parquet.

Dans cet article, nous allons faire un petit point sur le parquet flottant et le parquet massif.

parquet massif

Le parquet massif

Le parquet massif est reconnu pour apporter un véritable cachet à l’intérieur d’une maison. L’avantage indéniable est sans aucun doute sa résistance et sa conservation. D’ici 100 ans, vous pourriez retrouver votre parquet en bois massif impeccable.

Contrairement au parquet flottant, le parquet massif se constitue d’une seule essence de bois. En soit, il vous coûtera plus cher car il est beaucoup plus travaillé. En fonction de la pièce où vous désirez le poser, il vous faudra choisir la bonne essence car celle-ci doit être résistante à l’eau.

En règle générale, le parquet massif se cloue. Il peut également se coller.

En fonction de l’état dans lequel vous souhaitez l’avoir, vous serez peut-être amenés à le faire vitrifier ou poncer.

Le parquet flottant

Le parquet flottant également appelé parquet contrecollé se constitue d’une couche supérieure couramment nommée couche d’usure. Celle-ci donne l’aspect que l’on connaît au parquet. Pour avoir un parquet flottant de bonne qualité, vérifiez bien que cette couche mesure au minimum 2.5mm.

L’avantage de ce parquet est qu’il ne vous imposera pas un quelconque entretien une fois posé. En règle générale, vous trouverez le parquet flottant déjà vitrifié.

Habituellement, un parquet flottant est collé mais il arrive qu’on le cloue, tout dépend du système de chauffage que l’on possède.

Il est important de notifier que la durée de vie d’un parquet flottant est inférieur à celle d’un parquet massif. Vous pouvez le garder aux alentours de 50 ans. En revanche, le parquet flottant résiste mieux à l’humidité que le parquet massif.

Le parquet stratifié

Le parquet stratifié se classe différemment des parquets précédents, pour la simple et bonne raison qu’il n’est pas en bois. Le parquet stratifié est une imitation bois recouverte d’une couche.

La pose est beaucoup plus simple que les deux autres car elle s’effectue forcement d’une manière flottante.

Ce parquet est de plus en plus répandu car il est très abordable et facile d’entretien.

Pour en apprendre davantage, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un artisan parqueteur. Ce professionnel sera le mieux placé pour vous conseiller sur le parquet approprié à votre habitat et son usage.

Cet article a été vu 234 fois depuis le 10/10/2017 !