Bétonnière : indispensable pour vos travaux

Voici des semaines que ça traine et enfin, ça y est, vous attaquez vos travaux… enfin vous vous voudriez commencer à faire votre mortier ou votre béton et vous ne savez pas comment vous y prendre. Quantité ? Dosage ? Bétonnière ? On fait le point pour vous !

Le dosage

Déjà, il va falloir doser plus ou moins précisément la quantité de béton ou du mortier dont vous avez besoin. En effet cette matière première sèche plus ou moins rapidement. Ainsi si vous en préparez trop, vous risquez de le gacher, ce que vous ne désirez sûrement pas. Une fois que vous connaissez la quantité qu’il vous faut, achetez suffisamment de gravier, de ciment et de sable pour faire votre béton ou votre mortier. En résumé, pour un mètre cube de béton, il vous faudra 350 kg de ciment, 1 175 kg de gravier et 680 kg de sable. Alors que pour un mètre cube de mortier il vous faudra vous procurer 1 400 kg de sable et 400 kg de ciment (et pas de gravier, bien sûr, pour du mortier).

Attention cependant, n’oubliez pas que le béton de fondation n’a pas les proportions de matériaux de base : 300 kg de ciment, 1 165 kg de graviers pour 720 kg de sable.

La réalisation… avec une bétonnière ?

On peut être tenté pour faire de menues économies, et surtout si la quantité de béton à réaliser est moindre, de fabriquer son béton « à la main ». L’idéal pourrait être de tout mettre dans une brouette et de tout mélanger avec l’eau (propre et douce). L’erreur la plus courante est d’ailleurs de mettre trop d’eau dans votre mélange. Votre béton se doit d’être mou sans être liquide, il doit accrocher légèrement à son support sans couler. De toute manière quelle que soit la façon dont vous réaliserez votre béton, il vous faudra cette brouette pour déplacer votre béton de son lieu de fabrication jusqu’à ce lieu d’utilisation.

Mais quand on a une certaine quantité à réaliser, l’usage d’une bétonnière peut très vite devenir indispensable. L’avantage c’est que pouvez en louer une à moindre frais surtout si le temps des travaux reste limité. Vous poourrie aussi en acheter une électrique si vous pensez que vous allez en avoir besoin dans le temps. La bétonnière électrique est un excellent compromis pour le particulier qui bricole chez lui, pour peu qu’il est accès… à de l’électricité bien sûr. Silencieuse, non polluante et peu onéreuse à l’achat, elle est parfaite pour de petites quantités de béton ou de mortier. La bétonnière thermique est en fait schématiquement, le modèle au-dessus. Elle possède une cuve d’une capacité plus importante et est parfaite pour les chantiers non raccordés électriquement.

Dans tous les cas les étapes de la fabrication de votre béton ou de votre mortier resteront les mêmes : la moitié de votre volume d’eau (moins de 25 litres pour 50 kg de ciment) va servir à mouiller les gros agrégats, y ajouter les deux tiers de sable et la totalité du ciment. Une fois bien mélangé, ajouter à cette mixture le reste de gravier et du sable. Finissez en ajoutant de l’eau jusqu’à ce que votre mélange soit onctueux. S’il est liquide, rajoutez une pelleté de ciment.

Vous êtes fin prêt pour enfin débuter vos travaux !

Cet article a été vu 90 fois depuis le 10/10/2017 !