Des murs poreux sont loin d’être étanches, ils absorbent en effet facilement l’eau présente sous les fondations du bâtiment. Ce qui par la suite, provoque une humidité par capillarité dans votre maison. Dès le moindre signe annonciateur d’une humidité ascensionnelle, il est urgent de la traiter pour l’empêcher de s’élargir.

Bien diagnostiquer un cas d’humidité des murs

Une remontée d’eau par capillarité se manifeste, le plus souvent, par l’apparition de salpêtre sur les murs ou le carrelage en terre cuite, friable et imperméable. Vous avez beau nettoyer les taches blanches avec toute sorte de produits mais elles reviennent toujours et elles persistent. La formation de salpêtre est un des symptômes de la présence d’une humidité ascensionnelle latente. A défaut de la reconnaître et la traiter sans tarder, celle-ci va monter progressivement le long du mur et vous finissez par avoir des murs intérieurs humides.

Proposition de solutions en cas d’humidité ascensionnelle

Pour éradiquer une remontée d’humidité par capillarité ou humidité ascensionnelle, il faut prévoir de gros travaux. Il est question de retirer le revêtement de sol non hydrofuge et de mettre dessous une membrane étanche avant de remettre le carrelage à sa place. Une fois que l’eau est assurée de ne plus passer à travers le sol, il faut ensuite injecter de la résine dans le mur pour obstruer les capillarités.

Solliciter les services d’un spécialiste

Avoir des murs et un sol humides chez soi, est un fléau. De tel problème n’est bon ni pour la santé ni pour la maison qui court le risque d’être sérieusement altérée au fil des années. Il vous est impossible de vous occuper vous-même d’une remontée d’eau par capillarité, engager un professionnel se révèle indispensable pour diagnostiquer un cas d’humidité ascensionnelle et vous proposer un anti humidité maison efficace.

Cet article a été vu 970 fois depuis le 10/10/2017 !