Depuis 5 ans, les objets connectés de tout genre arrivent dans les maisons. Après les bracelets connectés pour suivre vos activités, les caméras de surveillance connectée à votre smartphone ou encore les balances connectées pour avoir toujours dans votre poche l’évolution de votre poids, le secteur de l’énergie n’est pas en reste. C’est un des marchés les plus dynamiques dans les objets connectés, car c’est un budget conséquent de tous les ménages. Le thermostat connecté débarque dans les logements à grande vitesse avec de nombreux espoirs : économie, réduction de la consommation, préservation de l’environnement, suivi régulier, intelligence embarquée… Après quelques années d’utilisation, nous faisons un premier bilan.

Qu’est-ce qu’un thermostat connecté ?

Un thermostat connecté est un appareil qui se branche à votre système de chauffage afin de vous permettre de mieux consommer et ainsi de réduire vos factures énergétiques. Plusieurs sociétés essayent de conquérir ce marché de plus en plus grand. Les plus célèbres sont Nest, Netatmo, Qivivo ou encore Somfy.

Pour la plupart des thermostats, il arrive à se connecter à tous les types de chauffages les plus répandus, c’est-à-dire les radiateurs électriques, les chaudières à Gaz ou à fioul ou encore les chauffages au bois. Sur les sites des différentes marques, des outils pour mesurer la compatibilité avec la marque de vos équipements sont disponible. Faite le test avant chaque achat pour être sûr.

Le « connecté » dans thermostat connecté signifie que vous pouvez piloter vos différents chauffages via une application Android et IOS généralement ou via le site de votre appareil. Vous indiquez les heures de présence et absence et vos habitudes de chauffage. Le thermostat va ensuite déclencher les radiateurs aux heures souhaitées.

Thermostat connecté : efficace ou gadget ?

Pour répondre à la question, il faut bien comprendre l’objectif numéro 1 des thermostats connectés, c’est de consommer moins et donc de réduire sa facture d’électricité ou autre type d’énergie. Par conséquent, les résultats sont très différents d’un ménage à un autre du fait des habitudes de consommation qui sont différentes, de la présence dans la maison et du type de logement. Pour simplifier, les ménages qui ont un très grand intérêt d’acquérir un thermostat connecté et donc auront l’économie la plus forte sont les gros consommateurs. Le thermostat pourra, par exemple, activer seulement les radiateurs d’une ou deux pièces et non la totalité de la maison.

Un retour sur investissement dès la première année

En contrôlant la consommation, on peut la réduire jusqu’à 40% selon certains fabricants, soit une très belle économie. Si on prend un exemple qui se rapproche de la moyenne française, un ménage dans une maison a une facture de 1500 euros par an en énergie. Sur les 1500 euros, 1000 euros sont liés à la consommation. Le chauffage représente 50% de la facture annuelle. Si on applique une réduction de 30% sur les 500 euros restant, on arrive à une économie de 150 euros par an ! Sachant que le prix d’un thermostat connecté d’environ 150€ (149,99€ pour le Qivivo), l’achat est rentabilisé en un an voire deux ans pour les plus petits consommateurs.

150€ d’économie en plus si vous comparez les offres

De plus, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt grâce à l’optimisation écologique de votre logement jusqu’à 30% du coût de l’appareil, s’il est installé par un professionnel. Ce qui dans les faits rembourse le prix de l’installation.

Pour bénéficier de 10% à 15% d’économie supplémentaire sur vos factures d’électricité ou de gaz, vous pouvez également comparer les offres des différents fournisseurs. En effet, certains proposent de réduire de 150€ environ votre facture soit une économie totale de près de 300 euros par an avec un thermostat connecté. Selectio vous aide à estimer votre consommation et à établir votre profil pour vous proposer les meilleures offres adaptées à vos besoins.

Cet article a été vu 701 fois depuis le 10/10/2017 !