La géothermie est une source de chauffage qui suscite bien des questionnements lorsque les gens souhaitent se débarrasser d’un vieux système de chauffage peu performant. Utilisant la chaleur enfouie dans la terre pour la diffuser à travers les maisons et les autres édifices, celle-ci Bien qu’elle soit sur le marché depuis maintenant plus de trois décennies, son taux d’adoption reste assez faible à travers le monde; même en France, on dit que la géothermie produisait à peine 0.1% de toute l’énergie consommée en 2008. On lui prête pourtant bien des avantages: réduction importante des coûts de climatisation et de chauffage, bilan environnemental bien meilleur que les autres types de chauffage… cela ne semble pas suffire à convaincre plus de consommateurs de l’adopter. Est-ce à tort ou à raison?

L’investissement initial en géothermie

La raison principale de la réticence des gens réside bien évidemment dans le coût d’installation très élevé: au Canada, on dit qu’une maison unifamiliale demandera un investissement allant de 25 000$ à 35 000$ pour un système fonctionnant à la géothermie. Les économies sur les coûts de chauffage seront bien sûr substantielles, diminuant généralement d’au moins 35% à 70%. Au-delà de la simple économie annuelle pour le propriétaire, on dit également que cet investissement aurait l’avantage d’augmenter de façon assez intéressante la valeur de la propriété. Pour une personne éventuellement intéressée à la revente, c’est à considérer.

À partir de quand envisager la géothermie?

Selon le site Guide Perrier, ce ne sont donc pas tous les projets géothermiques qui vaudraient autant la peine d’être pris en considération. Une règle de pouce conseillée par le guide nous dit que les coûts de chauffage et de climatisation de votre résidence devraient être d’au minimum 1500$ par an avant que ce ne soit une bonne affaire d’opter pour cette énergie naturelle. Bien sûr, une personne utilisant les alternatives de chauffage moins dispendieuses (par exemple le chauffage via les plinthes électriques) verra généralement moins les avantages que les chauffages thermiques.

La géothermie dans les projets immobiliers

GeothermieLa présence de l’énergie géothermique dans les nouveaux projets de condominiums est loin d’être impressionnante: dans la métropole québécoise, on dit qu’à peine 3 à 5 projets de condominiums emploieraient la géothermie. Bien que ces projets soient tous relativement récent, ce qui est un indicateur encourageant, il ne faut pas s’attendre à ce qu’elle gagne une part de marché importante dans les prochaines années. À cause de la très forte compétition qui règne entre les promoteurs, alourdir le coût de chaque unité n’aidera définitivement pas à augmenter les ventes. Même en regardant du côté des alternatives “écologiques”, bien d’autres options sont mises en valeur avant la géothermie. Le promoteur Concept D4B et son projet de condo à vendre à Laval, par exemple, priorise davantage l’isolation supérieure, les stationnements à recharge électrique ainsi que les toits à membrane EnergyStar lorsqu’il souhaite conquérir les clients via leur fibre écolo.

Cet article a été vu 329 fois depuis le 10/10/2017 !

Mots clés recherchés :
GéOTHERMIE (10),