Découvrez notre guide pour restaurer une table ou n’importe quel autre meuble en bois.

Les fournitures et les outils à utiliser

Ce dont vous aurez besoin :

  • papiers de verre, 80 et 100 grains minimum
  • bloc de ponçage
  • ponceuse électrique (pas de ponceuse à courroie ou à disque car elle peut enlever trop de produit et causer des dommages)
  • finition de votre choix : huile de teck, huile danoise, huile de tung, huile de lin, vernis, polyuréthane, cire, peinture…
  • colle à bois ou colle PVA
  • chiffons
  • brosses
  • règle métallique
  • lunettes de protection
  • masque anti-poussière
  • gants
  • vieux vêtements

L’évaluation des dommages

Tout d’abord, vous voudrez évaluer l’étendue des dommages causés à votre table, par exemple, si elle est griffée ou si la finition est rayée jusqu’à atteindre le bois ? Y a-t-il des griffes qui ont enlevé ou détruit la finition existante ? Y a-t-il des taches ou des marques huileuses qui sont incrustées dans le bois et qui ne peuvent pas être enlevées avec des produits nettoyants ? Le vernis est-il frotté ou usé ?

Les pieds se maintiennent-ils dans la bonne position ? Le plateau est-il encore bien plane ? Les autres pièces de la table se sont-elles déformées ou courbées ?

Le ponçage de la table en bois

Cette étape peut prendre un certain temps, alors mettez vos vêtements sales, prenez votre bloc à poncer et votre papier ou votre ponceuse électrique, n’oubliez pas d’utiliser un masque anti-poussière car ça va vitre devenir très poussiéreux. Si le ponçage est électrique, utilisez de lunettes de sécurité pour protéger vos yeux de la poussière.

Si votre table a besoin d’une importante restauration et que la finition originale, ou ce qu’il en reste, doit être enlevée, commencez à poncer avec du papier de grain 80 pour enlever la finition plus rapidement.

Si votre table a l’air un peu terne et avec seulement des éraflures mineures et des taches décolorées, passez à l’étape « Le lissage de la table à manger » car vous pourriez probablement commencer avec du papier 100 grains ou un autre papier fin juste pour ternir la surface.

table en bois rustique

Cette étape prend un certain temps, poncez jusqu’à ce que la surface soit exempte de tout vieux vernis/finition et jusqu’à ce que vous ayez poncé toutes les rayures. Aussi, essayez de poncer jusqu’à ce que la surface ressemble à une couleur unie (à moins que la variation de couleur ne soit naturelle pour le bois). Si c’est le cas, passez plus de temps sur les zones les plus brillantes car il est probable que le soleil ait usé la finition sur les zones les plus exposées. Il suffit de poncer à l’œil nu jusqu’à ce que toute la surface ait l’air uniforme et que le bois soit complètement nu.

Le ponçage des pieds

Si les pieds et les autres pièces sont amovibles, vous trouverez peut-être plus facile de les enlever, ce qui vous permet de les poser à plat et signifie que vous n’exercerez pas de pression latérale sur les joints pendant le ponçage.

La réparation des pièces abimées

Une fois que vous aurez poncé toutes les surfaces avec du papier de grain 80, ce sera le moment idéal pour faire des réparations ou remplacer des pièces abimées.

Si votre table en bois a été fabriquée à l’aide de méthodes d’assemblage traditionnelles telles que les feuillures, les chevilles, les mortaises et les tenons-colles, elles peuvent s’être détachées avec le temps. Certaines pièces, comme les pieds de table sont plus susceptibles de vaciller que d’autres, ce qui rend la table instable, il est donc préférable d’essayer de les réparer.

Si vous repérez un joint lâche, ajoutez simplement de la colle à bois ou de la colle PVA aussi profondément que possible dans le joint, trop de colle est mieux que trop peu, car vous pouvez toujours enlever la colle en la pressant. Une fois la colle appliquée, serrez l’articulation en vérifiant les angles et la planéité à l’aide d’un équerre fixe et niveau à bulle.

Le lissage de la table à manger

Si vous avez commencé avec du grain 80, vous devez recommencer avec du papier abrasif de grain 100/120 pour enlever les rayures du grain 80 et pour lisser la surface en préparation de la finition. Ne précipitez pas cette étape car elle est tout aussi importante que la première.

N’oubliez pas de prendre votre temps, n’appliquez pas trop de pression et poncez avec le grain.

Les finitions

La coloration du bois

Si vous voulez teindre votre table de salle à manger, disons que vous avez un bois clair et que vous voulez le teindre à l’obscurité, ou si la table a été teinte à l’origine et s’est usée par endroits, c’est le moment d’appliquer la coloration. Suivez les instructions sur la teinture que vous avez choisie, il y a beaucoup d’informations sur le web et probablement des instructions sur les différents types de teinture et leurs avantages et inconvénients.

Le polissage français

C’est probablement l’une des plus belles finitions que vous puissiez obtenir sur le bois, mais cela prend beaucoup de temps et d’huile de coude. Cette méthode consiste à utiliser de la gomme-laque, dissoute et diluée dans de l’alcool ou des essences minérales. Elle est traditionnellement appliquée à l’aide d’un tampon de coton vissé dans une boule et enveloppé avec un carré de tissu, toujours en coton doux. La solution dans un mouvement circulaire.

L’huile

La finition obtenue par huilage dépend beaucoup du type d’huile que vous utilisez, alors suivez les instructions sur le contenant.

La cire

La cire est aussi une bonne façon de finir une table bois, mais elle ne donne pas nécessairement la meilleure protection et peut exiger un cirage assez régulier. Si vous allez utiliser de la cire, sachez que la cire d’abeille transparente permet d’obtenir de jolies teintes colorées.

L’entretien de la table bois

L’idéal serait une de polir/ cirer votre table nouvellement restaurée tous les deux ou trois mois environ et éventuellement de mettre une couche d’huile tous les ans ou tous les deux ans.

Cet article a été vu 191 fois depuis le 10/10/2017 !