À la fin de la période de fréquentation, l’été généralement, il vous faut protéger votre résidence secondaire ; elle ne sera pas entretenue pendant plusieurs mois, et risque d’être soumise à divers agents dégradants.

Résidence principale

Vers la fin de l’automne, faites vérifier votre installation de chauffage. S’il fonctionne à air chaud, passez l’aspirateur sur les sorties d’air et changez les filtres. Vérifiez l’état de la toiture et des solins. Nettoyez les gouttières. Vérifiez si votre antenne est bien fixée. Élaguez les branches qui risqueraient d’endommager la maison ou les fils électriques par grand vent. Démontez ou couvrez les bouches des climatiseurs. Coupez l’arrivée d’eau aux robinets extérieurs et purgez les conduites. Vérifiez le calfeutrage, les joints, les doubles portes et les vitrages.

Améliorez l’isolation de votre logement

Il est important de revoir l’isolation de votre habitat avant d’entrer dans la période hivernale. Une maison avec une bonne isolation est une habitation qui limite considérablement sa consommation de chauffage.

Les zones les plus sensibles au froid sont les portes ainsi que les fenêtres. Il est indispensable de procéder au calfeutrage de ces dernières pour limiter la perte de chaleur et pour éviter également de faire entrer de l’air frais dans la maison.

Il est nécessaire également de changer régulièrement les joints des fenêtres car au bon d’un moment ils n’assurent plus leur rôle. En effectuant ces remplacements, vous garderez plus facilement la chaleur au sein de votre habitat. Pour autant, il ne faut pas tomber dans la surenchère au risque de tout calfeutrer. Cela empêche l’air de se renouveler et est dangereux pour la santé des habitants du logement. Il faut que la maison reste bien aérée et que la ventilation se fasse correctement.

Chassez les mauvaises odeurs

« Le bicarbonate de soude, le vinaigre et le citron éliminent la plupart des odeurs désagréables, mais n’oubliez pas d’aérer souvent les pièces, les
placards et les tiroirs. Utilisez un désinfectant comme l’eau de Javel pour combattre les odeurs de moisissure. » explique Habitassure.fr.

Ouvrez une fenêtre quand vous avez terminé de faire la cuisine. Pour combattre les fortes odeurs, laissez frémir une casserole de vinaigre blanc sur la cuisinière. Eliminez les odeurs de poisson, d’ail et d’oignon en lavant les ustensiles et les planches à découper avec du jus de citron.  Du bicarbonate de soude dilué dans de l’eau vous permettra de rafraîchir un thermos ou de désodoriser le réfrigérateur. Dans ce dernier, vous pouvez aussi glisser une soucoupe emplie de lait chaud ou de marc de café.

Salle de bains

Faites brûler quelques secondes une allumette ou une bougie, puis éteignez-la et laissez-la quelques minutes dans la salle de bains, dans une soucoupe. Les mauvaises odeurs disparaîtront.

Désodorisants

Lorsqu’une mauvaise odeur persiste, essayez un désodorisant concentré (essence de citronnelle ou de citron) ou en bombe. Ces produits se trouvent dans tous les supermarchés. Ne les utilisez qu’en très faibles quantités. Si vous sentez l’odeur du produit, vous en avez trop mis.

Attention : Ne vaporisez ou ne jetez jamais de désodorisant sur un animal. Évitez tout contact avec les yeux ou la bouche. Ne laissez pas le produit à la portée des enfants et suivez attentivement le mode d’emploi.

Résidence secondaire

Pour lutter contre l’humidité, créez un courant d’air permanent entre le haut et le bas de l’habitation. Ouvrez armoires, cabinets et tiroirs. Redressez les coussins des fauteuils et canapés, découvrez les matelas.

Espacez les cintres sur lesquels restent des habits. Lavez la literie, les serviettes et le linge avant de les ranger. Si le climat est très humide, ne pliez pas la literie, suspendez-la. Ne laissez fonctionner la climatisation pendant votre absence que si vous disposez d’un gardien.

Jetez ou rangez dans des récipients hermétiques toutes les denrées qui pourraient attirer les rongeurs et les insectes : aliments, savons, bougies, déchets…

Nettoyez la maison à fond ; la poussière, la graisse et la saleté attirent la vermine. Bouchez les fentes à l’extérieur de la maison et coupez les branches d’arbre qui pourraient constituer une voie d’accès pour les rongeurs. Grillagez le dessus des cheminées, les orifices d’aération, les ventilations de la toiture, etc. Déposez aux endroits de passage des rongeurs des coupelles de blé empoisonné.

Dégivrez et lavez votre réfrigérateur à l’eau de Javel ; laissez les portes ouvertes. Disposez des housses ou de vieux draps sur les meubles. Placez dans les endroits les plus humides de la maison des absorbeurs d’humidité chimiques.

Si vous éteignez le chauffage quand il y a encore menace de gel, fermez le compteur d’eau et ouvrez en grand tous les robinets de l’installation. Vous pouvez également verser un peu d’antigel pour automobiles dans les siphons, le réservoir d’eau des toilettes et la machine à laver (faites-la fonctionner quelques secondes pour bien remplir le circuit interne).

Vidangez le ballon d’eau chaude, ou protégez-le avec un antigel spécial (si votre système est équipé d’un dispositif empêchant le produit de se mêler à l’eau potable).

Fermez le gaz et l’électricité. Si vous laissez fonctionner le chauffage ou la ventilation, déconnectez seulement les circuits inutiles.

Cet article a été vu 42 fois depuis le 10/10/2017 !