choisir un faux plafond

Le faux plafond est une installation ajoutée au plafond existant pour améliorer l’esthétique de la pièce. Une pièce avec une trop grande hauteur sous plafond, un plafond endommagé… Plusieurs raisons peuvent convaincre un propriétaire d’installer un faux plafond.

Le faux plafond ajoute de la valeur à la construction et à l’architecture de la pièce. Lorsque l’on construit ou rénove une maison, on a parfois tendance à oublier l’importance du plafond. Souvent peints en blanc, nous oublions qu’il peut faire partie intégrante de la décoration, tout comme les murs et le sol.

Quels sont les différents types de faux plafonds ?

Il existe une multitude de faux plafonds. Différents matériaux, différents coloris peuvent être pensés en fonction du style de décoration souhaité. Plusieurs paramètrent entrent en compte dans le choix du faux plafond.

Confort de mise en œuvre


Certains types de faux plafonds sont plus faciles à installer que d’autres. Le plâtre de Paris est l’un des matériaux les plus recommandés pour les faux plafonds car il permet un design original et complexe. Cependant, ces faux plafonds sont difficiles à installer.

Si vous n’êtes pas trop à l’aide avec l’installation de faux plafonds, il est recommandé d’opter pour d’autres matériaux tels que le gypse ou le bois, moins fastidieux à installer.

Taille


La hauteur du plafond est très importante avant de choisir son modèle de faux plafond. Cet équipement peut réduire la hauteur sous plafond de plusieurs mètres. Il n’est donc pas recommandé d’installer un faux plafond dans une pièce ne disposant pas d’une grande hauteur. Le faux plafond est plus adapté dans des pièces où le plafond nécessite d’être rabaissé ou caché (imperfections, défauts…).

Design et conception


Le faux plafond est un élément durable que vous ne pouvez pas enlever ou modifier facilement. Il convient alors de choisir un design et une conception à la hauteur de vos attentes et qui s’adapte à votre décoration. Il n’est pas question de vous lasser de votre faux plafond au bout de quelques mois. Vous pouvez envisager de recouvrir totalement ou partiellement votre plafond et de créer un design original dans votre intérieur.

Couleur


L’époque des plafonds blancs est révolue ! Les décorateurs d’intérieur privilégient de plus en plus des plafonds de couleurs, et pourquoi pas avec des motifs. Si vous souhaitez rester discrets, vous pouvez choisir une nuance de blanc ou beige douce, mais qui apporte un véritable charme dans votre intérieur. La couleur choisie doit évidemment bien s’accorder avec vos murs et vos sols, et même avec votre décoration (rideaux, linge de lit, canapés, meubles…).

Facilité d’entretien


Il existe des matériaux qui nécessitent plus d’entretien que d’autres. Nettoyer un faux plafond n’est pas une tâche très simple, et n’est pas censé être renouvelé trop souvent. Il est donc nécessaire de comprendre le type d’entretien requis pour chaque modèle de faux plafond. Cela dépend, comme pour l’installation, du matériau. Rassurez-vous, les faux plafonds ne demandent pas un entretien particulier. En général, il suffit de les nettoyer avec une éponge et de l’eau, une à deux fois par an, comme pour les plafonds. L’objectif est d’éviter que la poussière ne s’accumule.

Coût


Le coût des faux plafonds dépend en grande partie du matériau de construction et du design. En fonction de votre budget, vous pouvez soit choisir de dépenser plus d’argent pour les matériaux, ou pour le design. Certains matériaux, comme le PVC, sont moins onéreux que le plâtre de Paris ou le gypse.

Pour avoir un aperçu plus détaillé des prix et pour établir votre budget, nous vous conseillons de rencontrer un professionnel spécialisé en faux plafonds.

 

Cet article a été vu 445 fois depuis le 10/10/2017 !