Votre table, votre chaise, ou votre armoire en bois est devenue terne ou trop standard et vous souhaitez lui offrir un nouvel éclat ? Pensez à les céruser ! En effet, céruser un bois est une technique décorative qui consiste à patiner le bois à l’aide d’un produit. Cette technique permet de transformer facilement un meuble ciré ou vernis en ressortant son dessin et un aspect lumineux. Découvrez dans cet article comment céruser un meuble.

Préparer le support

Qu’il s’agisse d’un meuble neuf ou ancien, le support doit être remis à nu. En fonction de la finition, il faut poncer et décaper l’entièreté du meuble en insistant sur les arêtes et les moulures. Lorsque le meuble possède une peinture, une lasure ou un vernis, vous devez d’abord poncer pour décaper le bois au maximum avec du papier à poncer à gros grains.

Ensuite, utilisez un grain plus fin pour avoir une surface uniforme et enlever les traces de ponçage. Faites à présent le dépoussiérage. Dans le cas où cette méthode ne suffirait pas, il faut alors utiliser un décapant spécial peintures ou vernis. Lorsqu’il s’agit d’un meuble ciré, vous devez vous servir d’un décireur spécial pour le décaper.

Dans certains cas, plusieurs couches d’application peuvent être nécessaires. Quand la surface est sèche et propre, il faut la poncer et la dépoussiérer. Si vous êtes en face d’un meuble brut, il faut passer un papier fin pour égaliser et uniformiser la surface. Dépoussiérez. Vous pouvez bénéficier de tous les conseils bricolage sur enef.fr.

Teinter le meuble

Rappelons d’abord que cette étape est facultative. Pour obtenir un effet optimal, il est conseillé de teinter le bois avant l’application de la céruse. Vous en aurez besoin lorsque vous désirez obtenir un contraste plus visible entre les veines et le reste du bois. Vous pouvez alors changer la couleur du meuble en appliquant une teinture.

Pour teinter le meuble, il faut utiliser une teinture spéciale bois à l’eau. Cette teinture ne masquera pas les veines. Pour le faire, servez-vous d’un coton à mécher et appliquez la peinture. Ensuite, à l’aide d’un chiffon essuyer le meuble pour enlever le surplus et égaliser la teinte. Laissez sécher pendant un temps (temps préconisé par le fabricant) et poncez légèrement avec un papier à grain fin. Dépoussiérez de nouveau.

Ouvrir les veines du bois et appliquer la céruse

Après avoir remis votre meuble à nu et teinté, il faut à présent creuser avec la brosse spéciale céruse les veines du bois. Pour un bois tendre, utilisez de la paille de fer. Et si le bois est dur, une brosse métallique est préférable. Vous devez brosser dans le sens du fil du bois sans trop appuyer. Avec un aspirateur et un chiffon légèrement humide, enlevez toute la poussière.

S’agissant de l’application de la céruse, vous devez étaler sur toute la surface la pâte ou la cire à céruser. Avec un chiffon doux ou du coton à mécher, procéder à des mouvements circulaires en veillant à bien combler les veines du bois. N’hésitez pas à en appliquer une quantité généreuse sur les arêtes et les moulures. S’il y a du surplus, retirez-le avec un chiffon propre et laisser bien sécher pendant 48 h.

Appliquer la finition

Une fois que vous avez un bois bien sec, il faut effectuer un ponçage à la laine d’acier, avec des mouvements circulaires ou perpendiculaires aux veines du bois. Ensuite, faites un dépoussiérage. Il est important d’appliquer soit une cire incolore soit un fond dur pour protéger la pâte à céruse. Rendez-le brillant avec un chiffon doux après séchage complet.

Cet article a été vu 52 fois depuis le 10/10/2017 !