Si hier elles ne servaient qu’à délimiter simplement les terrains, les clôtures poursuivent de nos jours d’autres objectifs. Concrètement, elles doivent garantir aux propriétaires un minimum de sécurité et le respect de leur vie privée ou de leur intimité. Aussi, servent-elles de plus en plus de décoration extérieure. Selon l’objectif que vous poursuivez, les matériaux de « construction » de clôture vont varier d’une personne à une autre. Tour d’horizon sur ces différents matériaux et les objectifs auxquels ils répondent !

Le grillage souple ou rigide

Très économique et modeste, le grillage est une forme de clôture aux terrains situés dans les milieux ruraux. Il permet de délimiter les terrains, sans pour autant protéger votre intimité. On peut donc voir de loin la clôture en verre transparent de votre piscine.

Son installation est aisée : il suffit d’implanter des poteaux au sol et de dérouler sur la hauteur le grillage.

Si vous voulez avoir un habitat un peu discret, il faut ajouter à ce grillage un brise-vue ou une haie végétale. Faites grimper autour de la clôture des végétaux.

Sur le plan sécuritaire, il faut noter que les animaux peuvent difficilement s’introduire dans la maison puisque les trous des grillages ne le permettent pas. Cependant, les hors-la-loi peuvent facilement découper ces grillages et s’y introduire. Prenez vos dispositions donc.

Les clôtures en bois

« Encore le bois ! », diriez-vous sans doute. On le rencontre pratiquement à tous les niveaux de construction d’une maison. Avec le bois, vous pouvez réaliser des clôtures classiques ou stylées. C’est à vous de voir quel décor planter pour offrir une belle vue. Un problème cependant : il faut appliquer régulièrement une couche de lasure sur le bois pour non seulement le garder attrayant, mais pour aussi lui permettre de résister à la détérioration précoce.

Les clôtures en béton

Durabilité, résistance, dissuasion. C’est en quelques mots ce qui caractérise les clôtures en béton. Elles se foutent des intempéries (la pluie, les vents, le soleil, etc.). Lorsqu’elles sont bien érigées, aussi bien en hauteur qu’en largeur, elles détournent les malfaiteurs de leur volonté de s’introduire dans votre maison. Avant même le coup d’envoi, leur travail s’avère vain : ils ne peuvent pas grimper la clôture sans être vus ni la détruire tant que cela ne produise un bruit pour vous alerter.

Pour une clôture personnalisée :

  • Associez au béton certains éléments comme l’aluminium ou le bois ;
  • Recouvrez le béton d’un enduit ;
  • Faites tout autour du béton des figures géométriques ;
  • Etc.

Les clôtures en PVC

Elles allient design et sécurité. Très prisées de nos jours, parce qu’elles peuvent être installées avec aisance, les clôtures en PVC sont très économes. Parce qu’un nettoyage à l’aide d’une eau savonneuse suffit pour les maintenir propres, à défaut d’un balai de teinte quelques fois.

Voulez-vous vous protéger des regards des voisins ? Choisissez alors les clôtures de type palissade opaque ou semi-opaque. Si par contre, le regard des passants ne vous dérange pas, les clôtures de type palissade ajourées sont les modèles parfaits.

Autre astuce à ne pas négliger : choisissez toujours des clôtures en PVC qui ressemblent aux clôtures en bois. C’est esthétique et l’aspect plastique n’est pas perçu des autres.

Son point faible : ce modèle de clôtures résiste moins aux intempéries et doit être renouvelé tous les 10 ans.

Les clôtures en fer

Robustes, les clôtures en fer sont de plus en plus courantes. Elles garantissent la sécurité et permettent une vue de l’extérieur. On peut donc admirer votre jardin de loin. Les clôtures de fer sont très résistantes, tenaces et solides. Elles peuvent durer des décennies sans se détériorer. Quelques touches particulières suffisent pour contrer la rouille.

Sur le plan esthétique, il vous revient de peindre la clôture selon vos couleurs préférées si celle noire ne vous offre pas l’éclat voulu.

Cet article a été vu 30 fois depuis le 10/10/2017 !