Bien choisir sa lasure


Lorsque l’on se lance dans l’aventure bricolage et travaux de rénovation, mieux vaut se renseigner avant d’acheter des outils pour bricoler et de la peinture pour la chambre ou de la lasure pour la cuisine.
image
On fait le point sur quelques petits conseils pour bien choisir son lasure

La lasure a deux fonctions : protection du bois + fonction décorative

Les lasures glycérophtaliques : c’est-à-dire qu’elles contiennent des solvants. Très odorante et tenace les pinceaux doivent se nettoyer à l’aide du white spirit. Un conseil appliquer ce genre de lasure en extérieur pour être moins incommoder par l’odeur. Très couvrant et autonettoyant il faut compter 24 heures de séchage avec 12 heures entre deux couches.

Les lasures acryliques : ces dernières ont le mérite de ne dégager aucune odeur et sèchent beaucoup plus rapidement. Les lasures acryliques se nettoient tout simplement à l’eau mais leur durabilité est moindre et leur résistance aux UV est également moins importante.

Préférer les lasures avec la mention « Très haute qualité » et « très longue durée »

Lasure mate, brillante ou satinée : seul le veinage sera différent. Idéale pour la rénovation et camoufler les imperfections du bois. Les lasures satinées sont plus appréciées en extérieur.

Pour les couleurs il existe comme pour les nuanciers de peinture une large gamme de coloris de base disponibles pour vous rapprocher le plus possible de la couleur souhaitée.

Cet article a été vu 110 fois depuis le 10/10/2017 !