Les tuyauteries des années 90 présentent encore des robinets soudés sur la plomberie. Si c’est le cas de votre installation, vous avez maintenant la solution pour y remédier. Remplacer des robinets soudés sur la plomberie n’est pas facile mais possible. Suivez ces différentes étapes et retenez quelques conseils même si l’intervention du plombier est la solution.

Les étapes incontournables d’un remplacement de robinets

Comme un plombier averti, ayez le réflexe de couper l’arrivée d’eau au niveau de la valve de sûreté qui se trouve en dessous de l’évier et le cas échéant, la valve d’entrée d’eau principale. Poncez le tuyau avec un papier de verre ou un toile émeri pour nettoyer le cuivre et assurer son étanchéité. Prenez une scie à métaux ou une coupe-tube et coupez les tuyaux, juste au-dessus du joint de couplage. Faites en sorte que la coupe permette le raccord et ébavurez le tuyau pour éviter d’user le joint. Sinon, vous pouvez aussi installer votre nouveau robinet que peut être un robinet de marque ou un mitigeur sur une vanne d’équerre à l’aide d’un tuyau évasé comportant un écrou. Mais, avant, dévissez les écrous qui fixent l’ancien robinet pour démonter ce dernier. Nettoyez bien la région où vous intervenez et remplacer le joint d’étanchéité. Puis, posez les raccords et serrez bien les côtés de la tuyauterie. Cette opération assurera la jonction des flexibles de l’installation que vous êtes en train d’entreprendre. Terminez par le vissage de votre nouveau robinet.

Conseils et précisions sur l’opération

En ce qui concerne les raccords, vous avez le choix entre le grip et le bi-cône. Ce dernier nécessite plus de diligence sur la régularité au niveau de la surface des tuyaux sinon des soucis d’étanchéité vont apparaître. Pour l’un ou l’autre, un contrôle sur l’efficacité de l’étanchéité est important avant l’utilisation de votre nouvelle installation. L’impact sera moindre si l’inefficacité est diagnostiquée à temps. Ouvrez doucement la valve d’arrivée d’eau pour maîtriser la montée de la pression de l’eau. Si vous ne constatez pas de fuite, félicitations vos travaux sont réussis. Par contre, si la tuyauterie présente des bulles, il va falloir recommencer le processus et cette fois de manière rigoureuse. Vous devez revoir le joint d’étanchéité, il faut en rajouter et faites attention au stade du serrage des raccords. Pour éviter un travail inachevé, la solution est de faire appel à un plombier expérimenté.

Cet article a été vu 252 fois depuis le 10/10/2017 !