Les règlementations sur la récupération d’eau de pluie

La récupération d’eau de pluie est également soumise à quelques règlementations. Cela intervient surtout au niveau de l’installation elle-même, mais aussi de l’utilisation de l’eau. En effet, les utilisations sont limitées, de même que les bâtiments dans lesquels les installations sont permises. Le propriétaire du dispositif doit également honorer certaines obligations.

Les bâtiments autorisés

L’installation d’un système de récupération d’eau de pluie n’est pas autorisée pour une utilisation intérieure pour tous les types de bâtiments. En effet, l’usage de l’eau de pluie est tout à fait interdit dans les différents types d’établissements de santé à savoir : les hôpitaux, les cabinets médicaux ou encore dans les établissements de soins pour les personnes âgées.

Les établissements sociaux et scolaires sont également catégorisés dans les bâtiments ne pouvant faire usage de l’eau de pluie. Ainsi, inutile de faire installer une citerne eau pour le stockage de l’eau de pluie dans les crèches et les écoles de tous niveaux.
Du reste, les maisons d’habitations et les bâtiments professionnels peuvent utiliser l’eau de pluie en intérieur comme à l’extérieur.
reservoir-pe.jpg

Les usages autorisés

L’eau de pluie ne peut pas être utilisée pour tous les besoins de la maison. En effet, à cause de sa composition différente d’une région à une autre, mais aussi de son stockage qui peut parfois durer longtemps, l’eau de pluie est interdite pour la consommation ainsi que pour l’hygiène du corps.
En revanche, cette eau est tout à fait indiquée pour divers usages extérieurs et intérieurs
– Arrosage du jardin
– Lavage des voitures
– Alimentation chasse d’eau toilettes
– Lavage de sol
– Machine à laver le linge

Les obligations de chaque propriétaire

En choisissant de faire installer un système de récupération complet, le propriétaire consent également à accomplir certains engagements. Ainsi, l’eau de pluie doit être seulement collectée à l’aval des toitures inaccessibles.
Ensuite en ce qui concerne les équipements, le tout doit être entretenu régulièrement, même la pompe jet qui va servir à récupérer l’eau dans la cuve de stockage. Ces entretiens concernent également l’évacuation des déchets filtrés, les filtres. Il doit également assurer la vidange et le nettoyage de la cuve au moins une fois tous les 3 ans. Un professionnel devra intervenir dans ces conditions, un carnet sanitaire devra être tenu.
pompe-auto-amorcante.jpg

Il devra également prendre soin de bien différencier les sources d’eau potable et d’eau de pluie dans le cas d’une utilisation intérieure. Et enfin, le propriétaire s’engage à laisser les agents du service d’eau à faire une inspection sur tout l’ensemble de l’installation au moment jugé opportun par eux.

Cet article a été vu 234 fois depuis le 10/10/2017 !