Protéger sa maison de la foudre

Si on cherche à provoquer le coup de foudre en amour, on cherche plutôt à l’éviter lors d’un orage ! Et pour cause, la foudre est dangereuse et ses dégâts innombrables.  Votre maison est-elle bien protégée de la foudre ?

La foudre en France : bilan

Si vous pensez être à l’abri de la foudre, vous vous trompez. En France, la foudre frappe plus d’1 millions de fois par an ! Les réseaux électriques sont les premiers touchés. Chaque année, de nombreux compteurs électriques sont ainsi endommagés par la foudre.
Aux dommages matériels qui se chiffrent en milliards d’euros, s’ajoutent entre 20 à 40 personnes foudroyées. La foudre peut en effet emprunter n’importe quel chemin, c’est pourquoi il est important de la maîtriser et de la canaliser pour éviter aussi bien les foudroiements directs qu’indirects et protéger ses installations électriques.

Qu’est-ce que la foudre ?

foudreL’homme a depuis toujours craint la foudre. Associée pendant longtemps à la colère des dieux, c’est au 18 ème siècle que le scientifique Franklin Nollet la présenta comme un phénomène physique et démontra la nature électrique de l’orage.
La foudre est en effet un phénomène naturel de décharge électrostatique. Pendant un orage, l’électricité statique s’accumule entre les nuages, ou entre un nuage et la terre. C’est le plasma produit lors de la décharge qui est à l’origine de l’éclair et du tonnerre.
La foudre est généralement accompagnée par le tonnerre qui est en fait une onde acoustique déclenchée par la dilatation de l’air surchauffée.
Le tonnerre peut être entendu bien après l’éclair, car la vitesse de la lumière est plus rapide que celle du son.

Se protéger de la foudre grâce au paratonnerre

Aujourd’hui on se protège relativement bien de la foudre grâce au paratonnerre et au parafoudre.
On doit la formidable invention du paratonnerre à Benjamin Franklin qui l’inventa en 1752. Le paratonnerre a toutefois bien changé depuis ! Aujourd’hui, un paratonnerre est composé d’une tige et d’un ou plusieurs éléments métalliques permettant de conduire l’électricité et la foudre à la terre.

Il existe trois types de paratonnerre.
•    La cage de Faraday, également appelé cage maillé. Le principe consiste à protéger l’ensemble du bâtiment grâce à plusieurs pointes reliées entre elles et réparties sur toute la toiture.
•    Le paratonnerre à dispositif d’amorçage
•    Le paratonnerre à pointe simple.

Cet article a été vu 203 fois depuis le 10/10/2017 !