Habiller ses murs de façon originale et élégante n’a jamais été aussi simple avec la plaquette de parement. En fonction du modèle que vous allez choisir, vous obtiendrez un style contemporain ou naturel, comme nous allons vous l’expliquer.

Plaquette de parement : définition !

Egalement appelée pierre de parement, la plaquette est à l’origine composée de pierre naturelle mais aujourd’hui on en trouve dans diverses matières qui vous permettront de réaliser exactement les effets que vous désirez. Les avantages cependant de choisir une plaquette ou une briquette en terre cuite sont nombreux. Déjà, la terre cuite est naturellement isolante et vous permettra notamment d’isoler votre mur de votre poêle à bois. Mais en plus, ce mur conservera sa chaleur de nombreuses heures, même après l’extinction des feux. Un mur recouvert de plaquette de parement sera également une véritable barrière contre le bruit. Et bien sûr, c’est très facile à poser, avec ou sans joint !

Comment et pourquoi la plaquette de parement ?

plaquette vieillie marron sienneLa plaquette de parement peut se poser dans à peu n’importe quelle pièce, surtout si elle est en pierre naturelle. Que ce soit dans une chambre, un séjour, une cuisine, des petits coins ou une véranda, elle s’adaptera à toutes les déco et à toutes les envies. La ou les couleurs choisies donneront le ton à tout le reste de votre décoration et de votre ambiance globale.

Il vous faudra ensuite choisir si vous désirez un mur de plaquette avec ou sans joint. En fonction de la teinte que vous avez choisie et du rendu que vous désirez, cette option a vraiment son importance. Et si finalement vous optez pour le joint, n’oubliez pas qu’il va occuper environ 20 % de votre mur : le choix de sa couleur ne doit donc pas se faire au hasard. N’hésitez pas à demander des échantillons pour vous faire une idée du rendu final.

Une fois que tous vos choix sont faits et que tout le matériel est sur le chantier, c’est le moment de passer aux choses sérieuses.

Poser ses plaquettes de parement

Tout d’abord, il est fortement conseillé d’ouvrir tous vos paquets et d’en mélanger toutes les plaquettes de parement. Pourquoi ? Parce que les teintes peuvent varier d’un colis à l’autre et que de mélanger en amont tous les paquets vous permettra d’éviter les zones de couleurs sur vos murs. Vous obtiendrez plutôt un dégradé tout à fait naturel et harmonieux qui passera totalement inaperçu.

Ensuite il vous faut un mur sain et exempt de papier peint ou de peinture qui s’écaille. Un autre avantage cependant de la plaquette ou de la briquette en terre cuite est qu’elle va recouvrir votre mur et en cacher ses petits défauts. Pour la pose à proprement dit, vous partirez du bas du mur dans un coin (à droite ou à gauche, là, c’est vous qui voyez !) et vous allez poser des cales par terre afin de laisser un léger jour de quelques millimètres entre la première rangée et votre sol. Puis vous appliquerez votre colle sur le mur et sur le dos de votre plaquette à l’aide d’une spatule crantée. Positionnez et appuyez fermement pendant une dizaine de secondes le temps de la prise. Plaquette après plaquette, briquette après briquette, votre rangée va se terminer. N’hésitez pas à vérifier fréquemment l’horizontalité de votre œuvre grâce à un niveau à bulle afin d’éviter la catastrophe qui pourrait bien être compliqué à rattraper.

Votre mur entièrement recouvert, attendez un à deux jours selon les préconisations pour procéder éventuellement à la pose des joints grâce à une poche à douille et un fer à joint qui vous permettra de lisser la jointure. N’hésitez pas également à appliquer un traitement hydrofuge sur votre surface si elle se trouve en milieu humide, comme dans une salle de bain par exemple.

Cet article a été vu 67 fois depuis le 10/10/2017 !

Mots clés recherchés :
maisonrangee (3),