Piscine béton versus piscine naturelle

Votre cœur balance entre la couleur turquoise d’une piscine traditionnelle et la beauté d’un bassin naturelle ? Rapport qualité prix, entretien, esthétisme, que valent réellement ces nouvelles piscines dites écologiques ? Une piscine en béton est-elle plus robuste ? Plus facile à entretenir ? Notre article fait le tour de la question !

Mise en œuvre et construction

Il faut savoir qu’une piscine naturelle se construit dans les grandes lignes de la même façon qu’une piscine en béton. C’est-à-dire en enterrant une structure béton. Seuls son fonctionnement et son système de filtration diffèrent !
Dans ce que l’on nomme aussi baignade naturelle, l’eau ne subit pas de traitement chimique. Ce sont des plantes, spécifiquement choisies qui font office de filtration piscine. L’eau est donc filtrée et « nettoyée » de façon naturelle, grâce à l’équilibre écologique de ce nouvel écosystème.
Une piscine en béton quant à elle peut être construite selon plusieurs procédés. En béton coulé, ou en béton projeté. Les parois de la piscine peuvent également être constituées de parpaings. Il faut compter généralement entre 1 à 3 mois pour sa mise en œuvre.

piscine

Entretien

Les piscines traditionnelles en eau salée ou eau chlorée, nécessitent un entretien régulier, des tests hebdomadaires de ph pour les piscines chlorées et des tests de salinité mensuels pour les piscines salées.
L’entretien d’une piscine écologique consistera à maintenir l’équilibre biologique du système. L’entretien est similaire à celui d’un jardin aquatique. Du printemps à la fin de l’automne, un bassin naturel nécessite un nettoyage hebdomadaire. Il s’agit d’enlever les feuilles mortes, de nettoyer les parois et vider le filtre.
Le Ph de l’eau de ce type de piscine doit également être contrôlé régulièrement pour éviter le dépôt d’algues.

Rapport qualité prix

Les prix des piscines en béton diffèrent énormément selon le type de construction choisi. La structure en béton projeté étant la technique de pose la plus onéreuse. Comptez en moyenne entre 10 000 à 25 000 euros.
Selon le type de bassin, étang de baignade, piscine biologique, ou baignade naturelle et bien évidement la taille, les prix varient.  Aujourd’hui le coût d’une piscine naturelle est égal voir légèrement supérieur à celui d’une piscine traditionnelle, cependant, si aucun achat de produit chimique ne sera nécessaire, il faudra penser à la consommation électrique annuel de la pompe, indispensable pour maintenir l’écosystème.

Cet article a été vu 200 fois depuis le 10/10/2017 !