Meuleuse, ponceuse, rainureuse : à chaque outil son utilisation

Tous bricoleurs qui se respectent qu’ils soient professionnels, expérimentés ou débutants doivent avoir les bons outillages afin de réaliser à bien et à terme leurs projets. Non seulement, avoir une panoplie d’outils électroportatifs permet de réaliser vite et à la perfection tous travaux de bricolage, d’électricité, de plomberie ou de maçonnerie, mais cela simplifie aussi la vie.

Outre la perceuse ou encore la visseuse qui font partie des plus basiques, chaque foyer doit également se procurer d’autres outillages aussi indispensables que nécessaire comme la perceuse, la ponceuse ou encore la rainureuse. En effet, ces trois outils ont chacun leur importance et leur utilisation spécifique.

Meuleuse : pour quelles utilisations ?

La meuleuse est un outil polyvalent conçu pour poncer, polir, décaper, meuler, brosser, ébavurer, ébarber ou encore découper tous types de matériaux. Toutefois, elle sert également de tronçonneuse d’où son autre appellation de meuleuse-tronçonneuse. En tant qu’outil multifonction, il est équipé de plusieurs modèles de disques ainsi que de brosses.

Chaque disque a sa propre utilisation selon les matériaux auxquels on y travaille : métaux, bois, minéraux ou céramique. Selon sa fonction et son utilisation, on distingue la meuleuse d’angle qui se décline en trois diamètres (230 mm, 125 mm et 115 mm) et la meuleuse en bout ou droite.

Voici quelques exemples de travaux qui nécessitent l’utilisation de meuleuse : tronçonner des tuyaux métalliques ou des profilés, faire des saignées sur béton, façonner des chanfreins sur tubes, tronçonner des matériaux de faibles épaisseurs.

Pourquoi utiliser une rainureuse ?

rainureuseLa rainureuse est l’outil ultime qui consiste à réaliser des saignées dans les murs ou les plâtres afin d’encastrer des gaines électriques, des tuyaux à raccordement ou des conduites. Avec une rainureuse, vous obtenez deux coupes parallèles horizontales ou verticales en un rien de temps, ce qui facilite également son rebouchage après les travaux.

Il existe deux types de rainureuse : la rainureuse à disques et la rainureuse à fraise. La rainureuse à disques s’équipe de deux à 6 disques qui permettent de couper les surfaces dures comme le béton. Elle est plus puissante que la rainureuse à fraise.

La rainureuse à fraise par contre est destinée au rainurage de surface plus tendre comme le bois ou le plâtre. Certaines rainureuses se raccordent avec un aspirateur afin d’aspirer les particules de poussières qui se dégagent lors du rainurage.

Aussi, avant d’utiliser ces outils électroportatifs, prenez toujours la précaution de porter des équipements de protection adéquats comme le casque, les lunettes de protection, le masque, le casque antibruit ou les gants.

Quand utiliser une ponceuse ?

La ponceuse est un autre outil qui sert à polir, à poncer ou à décaper une surface ; cela peut être un mur, un meuble, un parquet, le sol comme le plafond. Qu’il s’agisse de petits travaux de bricolage ou des gros œuvres de rénovation, la ponceuse volera à votre rescousse pour exécuter un ponçage optimal et sans effort.

Selon son utilisation, on distingue 3 types de ponceuses : les ponceuses excentriques, les girafes et les ponceuses vibrantes. Si la ponceuse excentrique est utilisée pour des travaux de dégrossissages sur des surfaces planes, incurvées ou galbées, la ponceuse vibrante quant à elle s’adapte plus à des travaux de ponçage moyens, plus fins ou pour des finitions. Quant à la ponceuse girafe, elle est plus orientée vers le ponçage de grandes surfaces et en hauteur (droites, inclinées ou verticales).

Voici quelques exemples de travaux qui nécessitent l’utilisation de ponceuse : ponçage d’un mur, un plafond, un escalier, un parquet, une porte, des volets ou des meubles.

Cet article a été vu 164 fois depuis le 10/10/2017 !