Pour se prémunir contre les éventuels sinistres de la vie de tous les jours, il est souhaitable de souscrire à une assurance habitation. Cette police d’assurance permet de protéger ses biens immobiliers et mobiliers en cas de dommages et dégâts causés. Si certaines catégories de personnes doivent impérativement souscrire à ce type d’assurance, d’autres n’y sont pas obligés.

 

Les personnes concernées par l’assurance habitation

Il faut savoir que certaines personnes ont l’obligation légale de souscrire à une assurance habitation. En effet, les locataires doivent indubitablement signer un contrat d’assurance multirisque habitation, quelle que soit la nature du bien que ceux-ci louent. Ainsi, tous les ans, les propriétaires sont en droit d’exiger la preuve de la validité d’une assurance en bonne et due forme. Ce contrat doit également être effectif lors de la signature du bail. Dans le cas où les locataires ne souscrivent pas à une assurance, cela peut constituer une cause de résiliation du contrat de location. Concernant les propriétaires, aucune loi ne les oblige à prendre une assurance habitation. Seulement, en cas de sinistre dont ils sont responsables, tous les dégâts causés à un tiers comme les voisins seront entièrement à leur charge. Pour ce qui est des copropriétaires, le syndic souscrit généralement à une assurance immeuble au nom de la copropriété. Cela permet de couvrir les risques encourus pour les parties communes de l’immeuble comme le hall, le toit, la cage d’escalier, mais également le parking ou la cave.

La nécessité de souscrire à une assurance habitation

Avec tous les problèmes pouvant survenir au quotidien, il est vivement conseillé aux propriétaires de souscrire à une assurance habitation. Si ceux-ci n’ont pas les moyens de choisir une assurance MRH, ils peuvent prendre celle qui couvre au minimum le bien immobilier. Grâce à cette police, ces derniers pourront se faire rembourser dans le cas de dommages et dégâts causés par une catastrophe naturelle comme un tremblement de terre, un cyclone, un typhon… mais aussi un incendie et une inondation. Bien que ce ne soit que le minimum pour une assurance habitation, il est préférable d’en avoir au minimum unque rien.

Besoin, obligation, nécessité… Les raisons sont nombreuses pour souscrire à une assurance habitation que ce soit pour les propriétaires, les locataires, mais aussi les copropriétaires. Non seulement cette police d’assurance permet de couvrir les dommages causés au bien immobilier, mais elle peut aussi couvrir les mobiliers, les objets personnels ainsi que les personnes.

image 4

Cet article a été vu 492 fois depuis le 10/10/2017 !