Trois informations à prendre en compte avant d’investir


Quand un particulier souhaite investir dans un bien immobilier, c’est principalement dans le but d’obtenir un rendement et une plus-value. Cependant, il est de plus en plus difficile de cumuler ces deux facteurs en 2015. Actuellement, de nombreux professionnels recommandent aux particuliers de se concentrer sur le rendement locatif. Quelques critères sont à prendre en compte afin de minimiser les risques. En voici trois.

Les 8 meilleures villes françaises pour investir dans l’immobilier

Avant d’investir, il est important d’analyser de nombreux critères et données comme les mouvements de la population entrante et sortante, le taux de fécondité et le taux de chômage. La plupart de ces données sont consultables sur le site de l’INSEE. Le quotidien LeMonde.fr a réalisé toutes ces analyses afin de définir les premières villes à l’économie et la démographie dynamique.  On retrouve ainsi Lille, Marseille, Bordeaux, Montpellier, Strasbourg, Lyon, Toulouse et Nantes. Au sein de cette dernière ville, on peut remarquer que les faubourgs sont très attrayants notamment grâce à la loi Pinel. Si vous souhaitez acheter un logement dans ce secteur nantais, l’agence immobilière Thierry Immobilier vous conseillera et vous accompagnera tout au long de votre projet.

S’informer sur les facteurs positifs pour l’investissement dans les villes

Une fois que vous savez dans quelle ville vous souhaitez acheter, il est important de réaliser une analyse de l’environnement quartier par quartier. Les logements se situant près des transports en commun se louent en général mieux. C’est pourquoi la périphérie de Nantes et de Bordeaux sont très intéressantes puisqu’elles sont bien desservies par les lignes de tramway. Par ailleurs, s’informer sur les projets urbains en développement dans la ville et ses environs. Il ne faut pas disposer d’un bien trop proche ou trop éloigné d’une future zone de bureaux. De plus, les endroits où des constructions d’écoles et de services sont prévues, sont à favoriser. Le pouvoir d’achat des habitants est également un élément à ne pas négliger.

Cibler un public précis

En général, le choix du premier investissement immobilier s’effectue entre un studio et un F2, en fonction de la capacité de remboursement possible.

Les petites surfaces sont principalement dédiées aux étudiants et aux jeunes actifs. Tandis que des surfaces plus grandes sont plus appréciées par les couples et les familles. Ainsi lorsque vous choisissez une taille de logement, vous devez être cohérent par la suite en proposant une annonce appropriée à la cible.

Par ailleurs, chaque cible dispose de critères particuliers en ce qui concerne le logement et son environnement.