Quels logements ne pas louer dans un immeuble locatif?


Quand on choisit son nouvel appartement, on compose souvent avec un petit sentiment d’appréhension. Les futurs voisins sont-ils respectueux et calmes la nuit? Le propriétaire fait-il dans un délai raisonnable les réparations requises au sein de l’appartement? Fait-il trop chaud l’été? Pourtant, il n’y pas que ces trois facteurs qui peuvent nuire de façon considérable à la qualité de vie d’un résidant. Plusieurs détails d’apparence anodine devraient eux aussi être considérés; en voici quelques-uns pour guider votre réflexion.

La proximité avec l’ascenseur, mauvaise chose

On ne se le cachera pas : l’insonorisation des vieux immeubles est parfois plus ou moins efficace. L’ascenseur ne semble pas très bruyant au premier abord, mais pour les appartements qui y sont directement adjacents, le bruit peut être nettement plus dérangeant qu’on pourrait le penser. Si possible, tentez de vous éloigner afin de garder votre santé mentale intacte.

Le lavage des vêtements et le sommeil dérangé

Plusieurs immeubles de logement imposent des normes pour limiter les heures de lavage des vêtements à la buanderie. Malheureusement, ces normes ne sont pas toujours respectées, et vous pourriez grincer des dents même durant la journée si votre appartement y est directement collé. Évitez les écarts de savoir-vivre des autres en trouvant un logement à l’étage supérieur.

Proximité avec la salle communautaire? Mauvaise idée

Beau à l'intérieur... mais peut-être très mal placé!

Beau à l’intérieur… mais peut-être très mal placé!

Les résidences étudiantes font partie des immeubles de logements où on peut trouver une salle communautaire. Parmi les installations, on y trouve par exemple des tables de ping pong, une grande télévision… plusieurs équipements qui peuvent engendre du bruit. Les gens ne font pas la fête à chaque jour… mais voudriez-vous vraiment passer chaque fin de session à devoir jouer les trouble-fêtes parce que certaines personnes ne considèrent pas l’étude aussi importante que vous? Si ce n’est pas le cas, tentez de vous éloigner un peu.

La chute à ordure, ça peut puer

Encore une fois, cette règle ne s’appliquera pas à tous les édifices locatifs, mais elle mériterait au moins que vous fassiez la vérification. Parfois, les appartements à proximité de la chute à ordures doivent vivre avec son odeur plus ou moins agréable. Il n’est pas dit que ses effluves traverseront nécessairement les frontières de votre porte; toutefois, imaginez la grimace que feront vos invités chaque fois qu’ils arriveront près de chez vous. Plus ou moins intéressant, n’est-ce pas?

L’entrée de l’immeuble, une source évidente de bruit

Certaines personnes prioriseront les appartements situés au premier étage parce qu’ils souhaitent faciliter leur déménagement. Il est vrai qu’expédier un réfrigérateur au quatrième étage n’est pas la chose la plus agréable qui soit, mais croyez-vous vraiment que l’effort épargné en emménageant au premier étage en vaut le coup? Le va-et-vient au sein du premier étage est beaucoup plus important. Ce n’est pas si dérangeant pendant le jour, mais les personnes qui discuteront à leur entrée dans l’immeuble ne penseront pas nécessairement de réduire le volume passé 22h00.

Tout cela relève du fameux gros bon sens, mais plusieurs personnes les oublient tout de même lorsqu’ils recherchent un appartement à louer. Les propriétaires n’apprécieront pas toujours que vous mettiez sur la table tant de petits détails, mais ne vous laissez pas intimider : c’est votre confort, après tout, qui est en jeu!