Pourquoi installer une alarme incendie ?


Les établissements recevant du public se doivent d’installer dans leurs locaux des dispositifs anti-incendie qui garantiront la sécurité du lieu et de ses occupants.

Parmi les systèmes anti-feu traditionnels, on retrouve l’alarme incendie qui permet de détecter un éventuel départ de feu et d’émettre une alerte à destination du public et des services anti-incendie de proximité.

L’installation d’un système d’extinction à eau ou à mousse peut également être recommandé voir même imposé dans l’exercice de certaines activités spécifiques.
Dernièrement, les technologies modernes ont elles aussi apporté leur lot de nouvelles fonctionnalités, plus informatisées et plus instantanées. Elles ont surtout permis d’augmenter le niveau de sécurité des anciens dispositifs grâce à une circulation plus rapide de l’information.

Installer une alarme incendie : des contraintes fortes

Le secteur est régi par de nombreuses normes qui sont là pour garantir l’efficacité des dispositifs anti-incendie commercialisés et pour établir un cadre de travail dans lequel évoluent les professionnels.

alarme incendie

L’installateur d’alarme doit pouvoir évoluer dans ce contexte à la fois technique et juridique. En effet, le professionnel commence par évaluer les risques propres au bâtiment et à son environnement. Puis, il sélectionne et met en oeuvre les solutions techniques adéquates qui satisfont aux contraintes imposées par le lieu et qui respectent les normes en vigueur pour ce type de système anti-incendie.

Se tourner vers un installateur d’alarme incendie offrant un service personnalisé et qui est reconnu pour son professionnalisme est donc une nécessité pour accueillir du public dans un lieu tout en étant en accord avec les normes anti-incendie obligatoires.

Par ailleurs, les systèmes anti-incendie doivent être inspectés tout au long de leur cycle de vie. Cela passe par un entretien régulier réalisé par des professionnels certifiés et par la rédaction de rapports d’inspection qui garantissent l’efficacité des systèmes anti-feu de l’ensemble du bâtiment.

Cet article a été vu 31 fois depuis le 10/10/2017 !