Pompe à chaleur, le chauffage de l’avenir


Le chauffage est une source de dépense qui ne cesse d’augmenter tout les ans. Quel que soit la technique employée : électricité, gaz, fioul, les prix augmentent inexorablement. L’électricité à pris vingt pour cent d’augmentation ces deux dernières années et avec la dégradation constante de nos centrales nucléaire, les prix ne feront qu’augmenter encore et encore. Il convient donc de réfléchir à se chauffer d’une nouvelle manière, à la fois plus économique et si possible écologique. C’est le cas par exemple de la pompe à chaleur.

Méthode de fonctionnement de la pompe à chaleur

Il existe plusieurs sortes de pompe à chaleur : celles qui utilisent la géothermie (incluant l’aquathermie), et l’aérothermie. Ce qui diffère entre elles, c’est leur méthode d’extraction de l’énergie. La première ira puiser celle qui se trouve dans le sol, alors que la seconde ira la chercher dans l’air. Leur mode de fonctionnement est quant à lui identique. L’énergie récupérée est transmise à un fluide caloporteur qui va être vaporisé puis compressé afin qu’un des grands principes de la thermodynamique rentre en action, à savoir que lorsque l’on comprime en gaz, il chauffe. C’est cette chaleur qui va par la suite être restituée dans la maison par la pompe à chaleur afin de vous fournir du chauffage et de l’eau chaude.

Le point le plus important d’une pompe à chaleur, c’est son COP (le coefficient de performance) qui vous donne la relation entre la quantité d’énergie électrique consommée, et celle que vous pourrez obtenir en sortie. Par exemple, une pompe à chaleur ayant un COP de 4 produira une puissance de 4Kwatts pour 1Kwatt consommé. Donc plus le COP est important, plus le rendement de la pompe à chaleur est bon.

Des prix qui poussent à réfléchir

Le gros frein de la pompe à chaleur, c’est son prix. En effet, les tarifs d’une pompe à chaleur oscillent entre 4.000€ pour les premiers prix pas très rentables sur le long terme, à plus de 20 000€ pour les pompes à chaleur géothermiques à très gros COP. Pour bien choisir, il est important de calculer ce qu’elle peut permettre de faire comme économie sur plus de dix ans. Il ne faut pas oublier aussi qu’il existe des aides de la part de divers organisme dont l’état français pour alléger le montant de la facture.