Maisons individuelles : découvrir les techniques de construction


De nombreux particuliers se lancent dans des projets de construction de maisons individuelles pour avoir la possibilité de choisir le terrain et d’intervenir sur les plans. Selon leurs budgets, les futurs propriétaires ont le choix parmi plusieurs techniques de construction : traditionnelle, industrielle ou en bois.

Dans le cadre d’un projet de construction d’une maison individuelle, les porteurs de projets immobiliers ont la possibilité de choisir leurs prestataires en fonction des techniques de construction proposées. Tandis que la construction industrielle permet de mieux maîtriser son budget, la technique traditionnelle laisse un choix plus large en termes de styles architecturaux.

La construction industrielle

La technique de construction industrielle, appelée également « en kit » permet de réaliser une maison à partir de plusieurs éléments qui sont livrés sur le chantier et assemblés sur place. Ces types de maisons sont souvent composés de plusieurs modules individuels et s’adaptent facilement aux besoins de chaque foyer. Elles peuvent également être réalisées à partir de containers maritimes recyclés.

Dans les grandes lignes, cette technique est très avantageuse car elle permet d’optimiser le budget du projet immobilier.

La construction traditionnelle

Par rapport à la technique industrielle, la maison traditionnelle requiert un investissement plus important, mais elle laisse un choix plus large au niveau architectural. Il s’agit de maisons réalisées à partir d’un plan, qui peuvent être adaptés en fonction des besoins de leurs propriétaires, tels que les modèles proposés par Habitat Plus. Ce sont des maisons modernes ou classiques offrant un ou plusieurs niveaux, selon les besoins de leurs futurs propriétaires. Au fil des années, elles se prêtent à différents aménagements, tels que les extensions et les projets de surélévation.

Où en est-on au niveau de la performance énergétique ?

En kit ou traditionnelles, toutes les maisons neuves doivent respecter les normes prévue par la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012). Elles disposent ainsi d’un système d’isolation thermique et phonique très performant. De plus, les constructeurs sélectionnent des équipements de chauffage et de ventilation innovants, en privilégiant les énergies renouvelables et les solutions permettant de maîtriser avec précision les consommations énergétiques.

Les constructeurs de maisons respectueuses de l’environnement proposent également des maisons passives et des maisons bioclimatiques. Tandis que les premières permettent une optimisation maximale des consommations énergétiques, les deuxièmes sont conçues de manière à s’adapter à leur environnement et notamment à l’orientation du soleil.