Votre jardin est-il couvert par votre assurance habitation?


Si vous êtes un jardinier au pouce vert, ou même si vous avez tout simplement un petit jardin dans votre cour, vous devriez considérer la valeur de vos plantes, ornements et autres pièces d’équipement de plein air et réfléchir à la couverture d’assurance appropriée.

Alors que le contenu de votre police d’assurance habitation comprendra un certain montant de la couverture des articles de jardinage, la quantité et le niveau de couverture varie. Il est donc essentiel de vérifier qu’il y a suffisamment de couverture en place afin d’assurer l’intégralité de votre jardin.

Vous pourriez penser que vous n’avez pas vraiment besoin une couverture d’assurance pour votre jardin, mais les voleurs les voir comme une source de cueillettes riches. Beaucoup de jardins sont ornés d’objets coûteux, de pots et de matériels de travail comme des tondeuses ou des outils, qui sont facilement revendable pour les voleurs.

Les autres éléments qui risquent d’être volés à partir des jardins de propriétaires incluent les barbecues, les meubles, les antiquités et ornements et un grand nombre d’autres objets qui peuvent avoir de la valeur matériel, mais aussi parfois de la valeur sentimentale.

Ce qui est couvert par votre police d’assurance habitation

Les sheds, les patios, les vérandas, les murs de jardin, les clôtures et les barrières seront normalement incluent sous votre assurance maison, car ces éléments sont considérés comme faisant partie des équipements et accessoires de votre habitation.

Tout de fois, les équipements, les outils et votre jardin lui-même pourrait ne pas être assuré. Que ce passe t’il si un vandale saccage vos récoltes donc vous avez pris tant de mal à faire pousser? Ou bien, si vous vous faites voler vos équipement de jardinage? Habituellement, ces équipements ne sont pas couvert pas les assureurs (du moins, au Canada). Rare sont les polices d’assurance qui incluent gratuitement ces articles dans leur prime. C’est pour cela que si vous tenez grandement à votre jardin et aux équipements adjacents, il est important dans parler à votre courtier d’assurance.jardinVérifiez soigneusement le détail de votre contrat d’assurance. Vous pourrez trouver, par exemple, qu’il y a une limite pour les articles déposés dans votre hangar – comme par exemple, 1000$ de réclamation d’assurance habitation maximum – tandis que la couverture pour les éléments du jardin pourrait avoir une limite de 250$. Rappelez-vous que les sommes peuvent varier considérablement d’un assureur à l’autre.

Méfiez-vous des lacunes dans la couverture offerte par les assurances. Par exemple, les plantes dans le sol de votre jardin, plutôt que dans des pots, pourraient être exclus de la couverture de contenu. Si vous avez un penchant pour les plantes exotiques coûteuses, celles-ci pourraient être totalement exclus.

Si vous avez des éléments particulièrement onéreux, vous pouvez payer une somme supplémentaire à ajouter à votre police. Par exemple, si vous avez une tondeuse à gazon cher, vérifiez auprès de votre assureur si cela tombe sous la couverte standard ou s’il est nécessaire de payer un supplément pour une protection spécifique. Comme avec toute forme d’assurance habitation, conserver les reçus pour les articles que vous achetez – toute réclamation que vous ferez fonctionne mieux si vous pouvez montrer une preuve à l’assureur.

Mots clés recherchés :
anything (2),