Comment se prémunir des risques d’incendie dans son domicile ?


Tous les ans, en France, près de 800 personnes meurent des suites d’un incendie domestique, et plus de 10 000 en sont victimes. Si plus du tiers des incendies sont dus à des défaillances électriques, près des deux tiers se déclarent la nuit. C’est pourquoi l’état Français a décidé de s’attaquer au problème en légiférant sur la question, et en obligeant les propriétaires de logements à équiper ceux-ci de détecteurs de fumées.

L’intérêt des détecteurs de fumée:

Ces derniers, conçus pour repérer les fumées pouvant s’échapper dans la maison ou l’appartement, sonnent suffisamment fort pour réveiller les occupants, et leur éviter ainsi une potentielle asphyxie. Car, et c’est là le chiffre le plus important, 75 % des morts de suites d’incendies sont dues à des asphyxies.

Dès lors, les détecteurs de fumées permettent de se prémunir, non pas de l’incendie en lui-même, mais des conséquences de l’incendie.

Et ils sont désormais obligatoires pour tout logement, qu’il s’agisse de l’habitation principale, locative ou secondaire. Néanmoins, à l’heure du tout connecté, on regrettera qu’aucun des modèles de détecteurs proposés ne puissent être connectés à une box, ou directement à la caserne des pompiers la plus proche. Toutefois, le son strident qu’ils déclenchent permet le réveil des occupants du logement, et l’évacuation de ceux-ci. Dans le meilleur des cas, l’incendie peut même être éteint s’il est pris en charge assez tôt, dès la première minute.

L’intérêt de la formation et de la prévention

Même si ces appareils permettront sans aucun doute d’épargner des vies et d’éviter de nombreux dégâts matériels, il n’en reste pas moins que le meilleur moyen de se prémunir d’un incendie domestique reste la vérification de son installation électrique. De même, il est totalement inutile de laisser ses appareils en veille la nuit durant. De plus, ceci permet en même temps une économie sur la facture d’électricité.

Autre point, s’assure d’avoir bien éteint les bougies, bâtons d’encens ou cigarettes avant d’aller se coucher peut se révéler être un geste qui sauve. Il existe notamment pour les professionnels des formations incendies et aux premiers secours

qui vont de ce sens. Se prémunir d’un incendie, c’est, en résumé, éviter tous les risques potentiels liés au déclenchement d’une flamme. Beaucoup ne le savent pas, mais certains tissus brûlent facilement. Même si leur point de fusion reste plus élevé que ce qu’une lampe à incandescence peut produire comme chaleur, les ambiances « maison » faites d’un T-shirt sur une ampoule sont à déconseiller. En effet, il suffirait d’une simple étincelle pour que le coton, le nylon, ou le lin d’un vêtement se mette à fondre ou à brûler, émettant alors une flamme qui peut se propager, ou des gaz toxiques…

Cet article a été vu 19 fois depuis le 10/10/2017 !