Que choisir : radiateur à inertie sèche ou fluide ?


En vous documentant sur le radiateur à inertie, vous avez peut-être constaté qu’il existe de nombreux modèles de radiateurs électriques mais aussi différents types de radiateurs à inertie. Si le radiateur à inertie offre de meilleures performances que les convecteurs par exemple, comment choisir entre radiateur à inertie sèche et radiateur à inertie fluide ?

Radiateur à inertie sèche : quelles sont ses caractéristiques ?

Les radiateurs à inertie sèche sont équipés d’un cœur de chauffe en brique céramique, un matériau au pouvoir d’accumulation accru. La technologie unique dont bénéficient les derniers modèles de radiateurs à inertie sèche assure une restitution optimale de la chaleur. Ainsi, en vous équipant d’un radiateur à inertie sèche, vous avez la garantie de profiter d’une chaleur douce, sans à-coups et pendant longtemps. Les modèles les plus innovants sont conçus pour éliminer toute déperdition de chaleur. Dans les modèles les plus récents, la brique est en liaison directe avec la façade du radiateur, ce qui favorise l’échange thermique. Par ailleurs, chaque radiateur à inertie sèche est équipé d’un thermostat déporté qui mesure la température de la pièce et s’adapte en fonction de la température choisie par l’utilisateur. Les thermostats de dernière génération permettent d’ailleurs un réglage au demi-degré près. Cette extrême précision dans la régulation permet de faire encore plus d’économies. De même, les radiateurs à inertie sèche sont programmables en fonction de vos besoins. Ainsi, vous pouvez abaisser la température lorsque vous sortez, et programmer la montée en température de vos radiateurs pour votre retour. Pratiques et économiques, les radiateurs à inertie sèche constituent une solution de chauffage véritablement économique. Pour avoir plus d’informations sur les nombreuses qualités du radiateur à brique réfractaire.

Radiateur à inertie fluide : quelles sont ses caractéristiques ?

Le radiateur à inertie fluide est également un radiateur électrique performant. Mais, dans le cas d’un radiateur à inertie, les performances sont directement liées au cœur de chauffe. Plus la capacité d’accumulation de chaleur est grande, plus le temps durant lequel le radiateur diffuse la chaleur est long. C’est la qualité du cœur de chauffe qui détermine les performances et le confort procuré par un radiateur à inertie. Dans le cas du radiateur à inertie fluide, le cœur de chauffe n’est pas solide. Il s’agit d’un liquide qui fait circuler la chaleur dans le radiateur. Des résistances chauffent le liquide caloporteur. Ainsi, la chaleur est répartie de manière uniforme sur toute la façade du radiateur, qui la diffuse dans la pièce à chauffer. Le liquide caloporteur accumule moins bien la chaleur que les matériaux réfractaires. Si les radiateurs à inertie fluide sont souvent choisis comme radiateurs d’appoint, ils offrent de moins bonnes performances que les radiateurs à inertie sèche. Enfin, les utilisateurs constatent souvent, après plusieurs années d’utilisation, des fuites de fluide caloporteur dues à l’usure.