Chauffer l’eau de sa piscine de façon économique


L’été touche à sa fin et la fraicheur de la rentrée se fait sentir. Alors que beaucoup d’entre nous n’ont pu profiter de leur piscine autant qu’ils l’espéraient à cause de la météo capricieuse et des températures basses pour la saison, voici un petit récapitulatif des moyens pour chauffer sa piscine en épargnant le montant de ses factures.

abstract-16729_640Le chauffage solaire

L’eau de votre bassin est envoyée par la pompe jusqu’à des capteurs qui la chauffe en emmagasinant l’énergie solaire avant de la renvoyer dans votre piscine. Pour que ce système soit efficace, il est important de choisir un modèle qui soit adapté à la taille de votre bassin. N’émettant aucune pollution et n’utilisant pas d’électricité, le chauffage solaire est la solution idéale pour les bassins de taille petite à moyenne. Les prix varient de 200€ à plus de 5 000€ mais si vous possédez un petit bassin ou une piscine hors-sol, vous n’êtes pas obligés d’investir dans des panneaux solaires, des modèles dôme (comme celui-ci) sont amplement suffisants.

La pompe à chaleur

La pompe à chaleur s’intègre dans le circuit de traitement et chauffe l’eau avant qu’elle ne retourne dans le bassin. Son installation étant complexe, il est conseillé de faire appel à un professionnel. Une pompe à chaleur est un investissement sur le long terme car même si son prix d’achat peut être élevé, elle ne consommera ensuite que très peu d’énergie pour un rendement de 2 à 5 fois supérieur (à l’énergie consommée). Elle convient donc particulièrement aux bassins de taille moyenne à grande.

L’abri et la bâche

Disposer un abri ou une bâche au-dessus de votre piscine créera un effet de serre qui réchauffera la température de votre eau et permettra de prolonger la saison des baignades. Même si une bâche classique contribue déjà à ce phénomène, vous pouvez l’amplifier au moyen d’une bâche à bulles. Les prix d’un abri pour piscine varient de 2 000€ à plus de 30 000€ selon les configurations tandis qu’une bâche est relativement économique, jusqu’à 200 € tout au plus.