Bien installer sa pompe à chaleur


Une pompe à chaleur fait un peu de bruit. Rien de bien gênant, rassurez-vous ! De manière générale, son niveau sonore peut varier de 46 dB (décibels) à 60 dB selon le modèle (46 dB étant l’équivalent d’un lave-vaisselle haut de gamme en action). Il faut néanmoins être bien vigilant durant son installation pour éviter ce type de nuisances.

Le choix du support

Le support que vous choisirez doit réduire l’impact des vibrations de la pompe à chaleur. Son socle doit être indépendant de votre maison et sa masse doit au moins être le double de celle de la PAC. Des plots anti-vibratiles peuvent être placés sous le socle si besoin.

Le réseau et ses tuyaux

Le bruit croît à mesure que le débit de l’air est rapide. Il augmente également lorsqu’il y a des pertes de charge. L’idée est donc de mettre un piège à son sur le soufflage et des manchettes souples aux jonctions avec la pompe. La gaine permettra d’atténuer la diffusion des sons. Plus le débit est important, plus le diamètre des tubes doit être grand.

L’isolation des murs

Vous pouvez également améliorer votre confort acoustique en protégeant les murs et le socle qui représentent de véritables caissons de résonance. Si vos voisins se plaignent de bruits, vous pourrez également « isoler la pompe à chaleur » en installant un socle pour piéger les vibrations de la pompe.